LITTERATURE : Sortie en juin en librairie de « Je suis Bizarre » d'Astrid Bayiha.

Je suis Bizarre est une histoire de croisements et d'intersection. Croisements de mondes, croisements de vies et d'histoires, croisements de genres, à travers le parcours initiatique d’un(e) enfant.

Au temps de l’enfance, comment échapper à la solitude et affirmer sa différence avec une identité qui questionne ? Enfant hermaphrodite, Alix est en quête de liberté et de rencontre avec l’autre. En quête de soi.

Mais lorsque notre corps offre différentes réponses, différents choix, comment savoir qui l’on est vraiment ?

Les clés ne sont pas toujours visibles, mais, peut-être sont-elles du côté de l’invisible. Et puis, il y a la Lune qui veille...

D'ailleurs, c'est aussi un peu l'histoire de Cheik, Lucie et Kenji, d'autres enfants singuliers. Ou encore, du père d’Alix et de Gertrude, deux adultes qu’Alix aidera à grandir.

Le reste est à découvrir en lisant soi-même l'oeuvre.

Qui est Astrid Bayiha ?

Comédienne, autrice, metteuse en scène et chanteuse, elle entre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, juste après l’obtention de sa licence d’LLCE Anglais en Sorbonne Nouvelle de Paris, en 2007. Elle y sera formée, entre autres, par Andrzej Seweryn, Guillaume Gallienne, Mario Gonzalez, Michel Fau, Yves Boisset et Sandy Ouvrier...

A sa sortie du Conservatoire en 2010, elle travaille avec le performer new-yorkais, Eric Wallach, et joue le rôle-titre des Mamelles de Tirésias d’Apollinaire adapté en anglais américain, au Théâtre de la Reine Blanche. C’est le début de nombreuses collaborations et sur différentes scènes (Théâtres nationaux, CDN, Scène nationales...) avec des metteurs en scènes tels que Catherine Riboli, Irène Bonnaud, Gerty Dambury, Eva Doumbia, Paul Desveaux, Bob Wilson, Mounya Boudiaf, Jacques Descorde, Hassane Kassi Kouyaté, Françoise Dô...

En 2017, elle crée la Compagnie Hüricane et met en scène sa première pièce, Mamiwata. Le spectacle sera joué au Théâtre Gérard Philippe - CDN de Saint-Denis, au Théâtre de l’Opprimé à Paris, à Tropiques Atrium La Scène nationale de la Martinique, puis, à La Criée Théâtre national de Marseille durant la saison 2018/2019.

Elle a écrit 2 textes pour la revue littéraire et artistique The New Firemen.

Durant la saison 2019/2020, elle jouera, entre autres, dans deux productions du Théâtre de la Ville à Paris : Othello mis en scène par Arnaud Churin, et Jungle Book mis en scène par Bob Wilson, qui l’avait, déjà, distribuée, en 2015, dans sa mise en scène de Les Nègres de Jean Genêt.

Malgré son jeune âge (la trentaine), Astrid Bayiha fait honneur, à titre posthume, à son défunt grand-père maternel, l'ancien ministre camerounais, Eugène Wonyu. Homme de culture, à la fois sociologue, ethnologue, théologien et essayiste, il fut l'un des plus grands spécialistes des Bassa, qui peuplent les régions du Littoral et du Centre du Cameroun. Un des plus grands égyptologues camerounais (avec feu le prince Dika Akwa Nya Bonambela décédé en 1995 à Douala), il aura eu le grand mérite de démontrer que les Bassa viennent, justement, d'Egypte. Des études qui demandent à être poursuivies au sein des départements d'anthropologie des universités camerounaises, afin que les Bassa sachent qui ils sont et qu'est-ce qui les caractérise, maintenant qu'ils savent d'où ils viennent.

Visiblement, Astrid Bayiha s'inscrit dans la lignée tracée par son distingué feu grand-père. Elle sait sortir des sentiers battus. Et de façon fort admirable.

Je suis Bizarre
par Astrid Bayiha
Editions Koinè, Paris, juin 2020, 12 euros.
ISBN 979-10-94828-25-0

Ajouter un commentaire