Vous êtes ici

BURKINA FASO : Norbert Zongo (le journaliste assassiné en 1998) a son université

Voilà une preuve qui montre que le régime de Roch Marc Christian Kaboré est loin de cautionner certains forfaits de celui de son ancien mentor, Blaise Compaoré. Convoqué par la justice burkinabé pour répondre de ses multiples crimes sur les personnes de l'ancien président, Thomas Sankara, et de Norbert Zongo, entre autres, Blaise Compaoré a répondu par une fin de non recevoir, aidé en cela par la nationalité ivoirienne qu'il vient de prendre. Celle-ci le protégerait d'une extradition au Burkina Faso.

Le fait que le gouvernement ne se soit pas opposé à la mesure visant à donner le nom de Norbert Zongo à l'Université de Koudougou, montre que le pouvoir de Roch gère le Burkina Faso en suivant une ligne politique qui lui est propre et qui n'est, nullement, inféodée à l'encombrant héritage du régime précédent.

Un Conseil des ministres tenu, à Ouagadougou, vendredi, 21 juillet 2017, dans l’après-midi, sous la présidence du premier ministre, Paul Kaba Thiéba, (le président étant en déplacement à Abidjan pour l'ouverture des 8e Jeux de la Francophonie), a baptisé l’Université de Koudougou, « Université Norbert Zongo », située à une centaine de kilomètres, à l'Ouest de la capitale, Ouagadougou.

Fondateur et directeur de la publication, l'Indépendant, Norbert Zongo avait été assassiné le 13 décembre 1998 par le régime de Blaise Compaoré, qui se sentait mal à l'aise chaque fois que l'hebdomadaire mettait en cause ses proches, notamment, le frère du président de la République, qui était soupçonné d'assassinat. L'enquête diligentée n'avait pas abouti à l'inculpation du commanditaire du meurtre (notre photo). Ce dossier comme celui de la mort de Thomas Sankara, fait partie des crimes pour lesquels les Burkinabé exigent la vérité, que Blaise Compaoré n'entend pas livrer, puisqu'il est, entre temps, devenu ...Ivoirien. Une nationalité qui, pour le moment, le met à l'abri d'une extradition.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.