Vous êtes ici

CENTRAFRIQUE : Les Séléka souhaitent la bienvenue au Très Saint-Père François

Le Pape François arrive, à Bangui, le 29 Novembre, et passera la nuit dans un pays mis sous tutelle par les politiques et les ennemis de la paix qu’ils composent pour continuer à détruire le pays. On peut bien se poser la question de savoir où sont passés les saints dans ce pays ? Heureusement pour nous que la Laïcité et la Paix que nous prônons ont eu un écho favorable au Vatican. Un homme de paix et d’ouverture d’esprit vient apporter son message et décide, sans le consentement de l’archevêque Nzapalainga, de serrer la main des musulmans centrafricains à la grande Mosquée de Bangui. 

Pour le Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC)-Coalition-SÉLÉKA, cette visite pontificale en sol centrafricain, en ce moment, constitue une occasion que doit saisir le peuple centrafricain pour écouter les paroles sages du Pape, inspiré par le Saint-Esprit, pour apaiser les subtilités de beaucoup, en vue d’une cohabitation saine de toutes les populations de la République centrafricaine dans la paix voulue par tous.

Nous invitons nos compatriotes, entre autres, musulmans centrafricains, de sortir en grand nombre pour témoigner notre hospitalité, notre gratitude et de démontrer au Pape François, que les problèmes que nous vivons en République centrafricaine ne sont pas des problèmes d’ordre confessionnels, bien au contraire, ce sont des problèmes de mal gouvernance, et surtout, d’Exclusion.

Le séjour du Saint-Père a une portée très symbolique. Autant  le Pape François que le Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FPRC)-Coalition-SÉLÉKA, nous  sommes convaincus de la nécessité d’encourager le dialogue entre les différentes composantes de la société centrafricaine, agir pour une Paix durable, pour la cohésion sociale, pour l’amour de la patrie, le PARDON, rendre possible le retour assisté des réfugiés, mettre un terme au détournement des fonds publics, œuvrer pour la mise en place des institutions consensuelles pour une transition apaisée et des élections libres et crédibles dans les délais que les différentes composantes de la société auront elles-mêmes choisis  et décidés.

Que tous les SÉLÉKA, les Antis-BALAKA et la Société civile témoignent à cette occasion notre engagement à tenir la parole donnée, à respecter l’esprit et la lettre des accords de paix que nous avons signés à Nairobi au Kenya et ce n’est pas un hasard que le Pape ait visité le Kenya avant de se rendre, à Bangui, en République centrafricaine.

Le FPRC-Coalition-SÉLÉKA est disposée à apporter sa modeste contribution en matière de sécurité et d’accueil si nécessaire, lors de cette visite pontificale.

Le FPRC-Coalition-SÉLÉKA, encourage, donc, tout le peuple centrafricain, toutes confessions confondues de toutes les régions du pays à venir, en grand nombre, pour accueillir le Saint-Père pour sa solidarité envers le peuple centrafricain si longtemps meurtrie.

Bienvenue au Pape François en sol centrafricain.

Moustapha SABOUNE
Coordonnateur Général Politique
FPRC-Coalition-SÉLÉKA
saboune@hotmail.ca

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.