COUPE DES CONFEDERATIONS : Pourquoi le Cameroun est encore très loin du niveau mondial

Le problème des Lions indomptables, c'est leur passé très glorieux. Quand ils jouent, aujourd'hui, avec leurs approximations qu'on connaît, les supporteurs ont en tête les exploits passés des Roger Milla, Patrick Mboma, Rigobert Bahanack ou Samuel Fils Eto'o. Ils oublient que les Lions indomptables (version 2017), ne font que ce qu'ils peuvent faire. Sans plus.

Cela dit, on a une certitude : Hugo Broos écoute les critiques. La preuve ? Il a changé Moukandjo, le très transparent capitaine des Lions indomptables, qui, en réalité, n'a pas (vraiment) sa place de titulaire au sein des Lions indomptables. Hugo Broos a dû lire afriqueeducation.com qui avait écrit que son inertie avait fait perdre le match aux Lions contre le Chili, en refusant de faire des remplacements à temps. Aujourd'hui, il a fait entrer Ekambi, à la 70e mn, qui a apporté un plus indéniable dans l'attaque. Mais juste un plus qui n'a pas permis aux Lions de marquer le but de la victoire. C'est donc dire que cette équipe des Lions qui a gagné la CAN 2017 (on ne sait par quel miracle au Gabon) est loin du compte. La victoire à la CAN était une agréable surprise. Car, au départ, il avait été demandé à Hugo Broos de préparer une équipe compétitive susceptible de gagner la CAN 2019 que le Cameroun organisera sur ses terres. Mais par un incroyable hasard, les Lions ont gagné la CAN 2017. Du coup, les supporteurs sont devenus (avec raison) très exigeants à l'endroit de leurs Lions, alors qu'ils sont loin d'être au point. Avec un sélectionneur qui, il y a encore deux ou trois matches, alignait une nouvelle équipe à chaque match. Toujours en train de se chercher.

Les Camerounais doivent-ils, réellement, être déçus de la prestation des Lions indomptables (notre photo montrant Anguissa le meilleur Lion après son but marqué à la 46e mn) ? Ils doivent simplement être réalistes. Ils ont une équipe qui a, juste, un niveau africain et non une équipe qui a un niveau mondial. Si les Lions indomptables devaient se retrouver, en 2018, à la coupe du monde, en Russie, ils seraient éliminés dès le premier tour comme au Brésil en 2014 et en Afrique du Sud en 2010. Car l'équipe du Cameroun n'a pas le niveau de la haute compétition. Elle n'a pas le niveau mondial. Les joueurs qui la composent sont des sociétaires des équipes très moyennes sinon de très basse qualité en Europe. Les Camerounais (Choupo, Matip, etc.) qui jouent dans des équipes de référence ont mis une croix sur la sélection nationale.

En Russie, le Cameroun a, donc, logiquement perdu toute chance de se retrouver au deuxième tour de la Coupe des confédérations en faisant un match nul (1-1) contre la très faible équipe d'Australie, qui lui a même donné du fil à retordre. Contre l'Allemagne même réduite, il n'y a rien à espérer. Ce sera la défaite assurée (et méritée). Et le retour à la maison.

Aux autorités sportives camerounaises de vite trouver une solution pour l'équipe des Lions indomptables car celle qu'on voit évoluer en Russie, ce mois de juin, n'est pas capable de se qualifier pour la coupe du monde 2018.

Les plus populaires