Vous êtes ici

 FRANCOPHONIE : Jean-Paul de Gaudemar prend la direction de l'Agence universitaire de la Francophonie

Le professeur des universités, Jean-Paul de Gaudemar, succède à Bernard Cerquiglini, professeur agrégé de linguistique à l'Université Paris 7 - Denis Diderot, en poste à la direction de l'AUF (Agence universitaire de la Francophonie), depuis 2007.

Ancien élève de l'Ecole polytechnique, agrégé des sciences économiques et de gestion et professeur à l'Université d'Aix-Marseille 2, Jean-Paul de Gaudemar a, également, occupé plusieurs hautes fonctions administratives. Il a, notamment, été directeur à la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (Datar), recteur des académies de Strasbourg (1991-1997), de Toulouse (1997-2000) et d'Aix-Marseille (2004-2012), et, directeur de l'enseignement scolaire au ministère de l'Education nationale (2000-2004).

Jean-Paul de Gaudemar était, depuis avril 2014, conseiller spécial auprès de la secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et la Recherche, Geneviève Fioraso, puis, de Najat Vallaud-Belkacem et de Thierry Mandon, après avoir été, de 2012 à 2014, conseiller Education du premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Il est, par ailleurs, l'auteur de plusieurs ouvrages, parmi lesquels, "La mobilisation générale" (1979), "L'Ordre et la production" (1982) et "Dimension régionale et compétitivité internationale" (1989).

Elu par le conseil d'administration de l'AUF  pour un mandat de quatre ans, renouvelable une fois, Jean-Paul de Gaudemar  assurera la direction exécutive de l'AUF.
 
« Je tiens à rendre hommage à mon prédécesseur qui, au cours des huit années de son double mandat, a su amplifier le développement et le rayonnement de l'Agence et, à travers elle, celui de la Francophonie. En témoigne l'accroissement notable du nombre de ses membres et de leur diversité scientifique mais aussi linguistique et culturelle. En témoigne également la progression des ressources contractuelles prouvant ainsi une reconnaissance élargie de l'expertise de l'Agence », affirme-t-il.

Il entend poursuivre dans cette voie en mettant, encore davantage, l'Agence au cœur des questions du développement global au sein de la Francophonie, questions auxquelles les capacités des universités membres du réseau AUF peuvent apporter des réponses pédagogiques et scientifiques à fort impact économique et social.

Dans cette perspective, Jean-Paul de Gaudemar (notre photo où il pose avec Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie) s'emploiera à faire de l'Agence, encore davantage, un outil privilégié d'expertise et de soutien à l'innovation au sein et au service de la Francophonie.
Il s'attachera, également, à la plus grande ouverture de l'Agence aux compétences, aux besoins et à l'environnement économique, social et culturel de ses membres.
Il veillera, enfin, au développement, à la qualité et à la fécondité des relations entretenues par l'Agence avec les autres grands réseaux universitaires et scientifiques mondiaux.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.