Vous êtes ici

MALI : Al-Azhar condamne fermement l'attentat du Radisson de Bamako

Al-Azhar, l'une des plus prestigieuses institutions de l'islam sunnite basée en Egypte, a condamné, vendredi, 20 novembre, l'attaque contre l'hôtel Radisson Blu de Bamako, assurant que l'islam était "innocent de ces pratiques terroristes".

La prise d'otage, qui s'est déroulée, vendredi dans cet hôtel de la capitale malienne a été revendiquée par le groupe djihadiste, Al-Mourabitoune, de l'Algérien, Mokhtar Belmokhtar, une attaque, qui a fait plus de 21 morts.

"L'islam est innocent de ces pratiques terroristes odieuses, et de ces criminels qui ont perdu toute humanité", a estimé Al-Azhar dans un communiqué, condamnant "une attaque terroriste brutale".

L'institution sunnite, basée au Caire, condamne, régulièrement, les attaques de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI ou Daesh).

Sans qu'il y ait de cause à effet, on note que Daesh est un rival non seulement d'Al-Qaïda, mais aussi, et surtout, des Frères musulmans, fortement, implantés en Egypte (Notre photo : le grand imam Tayeb salue le Frère musulman Mohamed Morsi, à l'époque, président de l'Egypte).

Par le passé, Al-Azhar avait appelé à engager une bataille "intellectuelle" et "idéologique" pour vaincre l'EI, proposant, notamment, de former des imams "modérés" pour la France et l'Europe. Une proposition restée dans l'univers de bonnes intentions.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères égyptien a, également, condamné "l'attaque terroriste".

Les attaques "terroristes dont ont été témoins plusieurs pays récemment, montrent que le terrorisme est un phénomène mondial qui nécessite l'unification de tous les efforts pour l'affronter et l'arracher à ses racines", souligne le communiqué du ministère.

Avec AFP

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.