Vous êtes ici

MARIAGE HOMOSEXUEL : La Haute Cour d’Israël (de sensibilité de gauche) dit NIET (définitivement)

Le juge, Elyakim Rubinstein, a parlé de cette décision en disant ceci :

«Pour faire valoir ce que de droit, le droit civil israélien ne reconnaît pas le mariage homosexuel», selon Pink News.
« Par conséquent, la requête des pétitionnaires de demander à la Cour civile de statuer sur quelque chose relevant de la juridiction des tribunaux rabbiniques, qui s’applique sous certaines conditions, n’est pas applicable ici …
En substance, les pétitionnaires demandent au tribunal de reconnaître le mariage homosexuel via une décision de justice, malgré le fait que la loi israélienne ne le reconnaisse pas ».

La décision a été adoptée, à l’unanimité, par les juges de la Cour Suprême : Elyakim Rubinstein, Anat Baron et Neal Handel. Le verdict stipule que : en vertu de la loi israélienne, les tribunaux rabbiniques ont le dernier mot sur les mariages et, puisque la Haute Cour n’est pas une institution ecclésiastique, elle n’a pas le droit d’autoriser une telle décision.

Bien qu’Israël soit considéré comme l’un des pays les plus progressistes du Moyen-Orient et malgré le soutien au mariage homosexuel parmi la population israélienne, 64% l’année dernière lors d’un sondage, la région de Tel-Aviv constitue une sorte d’îlot de grande tolérance aux LGBT dans le pays, qui ne sont cependant victime d’aucune discrimination où que ce soit dans le pays.

Cela a été mis en évidence, en juillet dernier, quand la Parade de la Gay Pride a dû être annulée à Beersheba après que la police eut déclaré que les personnes opposées à l’événement représentaient une menace à l’ordre public, tandis qu’elle a été autorisée à Jérusalem, la ville qui compte le plus de juifs orthodoxes.

Israël est classé parmi les 10 destinations au monde les plus accueillantes pour les touristes homosexuels, et Tel-Aviv est la ville au monde considérée comme la plus « gay friendly ».

En conclusion, la liberté d'aimer qui on veut n'est pas remise en cause. La Bible, la Thora et le Coran, sont inchangeables.

Avec Dreuz

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.