NIGERIA : Vingt morts dans l'effondrement d'un bâtiment scolaire

La mort de vingt personnes a été confirmée suite à l'effondrement d'un bâtiment de trois étages qui abritait une école primaire, à Lagos, au Nigeria, selon diverses sources (notre photo).

L'école comptait jusqu'à 172 élèves inscrits.

La cause de l'effondrement n'a pas, encore, été déterminée.

Le gouverneur de l'Etat de Lagos, Akinwunmi Ambode, a déclaré qu'une enquête approfondie serait lancée.

Les opérations de secours ont pris fin, jeudi, 14 mars, à Lagos, au lendemain de l'effondrement de l'immeuble.

Le vieil immeuble abritant une école maternelle et primaire, ainsi que, des appartements et des commerces, s'était écroulé, subitement, mercredi matin, à Lagos Island, un quartier, densément, peuplé de la capitale économique.

Les habitants du voisinage, des pompiers et d'autres services de secours ont tenté jusqu'au petit matin de dégager les gravats avec l'aide de grues et de bulldozers, dans le chaos et la confusion.

Un responsable des services de secours locaux, Kehinde Adebayo, a, finalement, annoncé, jeudi, en milieu de matinée, que les opérations de recherche avaient pris fin.

"Nous avons atteint le rez-de-chaussée. Les décombres ont été dégagés. Toutes les personnes piégées ont été évacuées et l'opération de sauvetage est terminée", a-t-il dit.

Il a précisé que le recensement du bilan définitif des victimes était en cours avec les différentes agences de secours et les hôpitaux.

Le dernier bilan disponible était de neuf morts, selon le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA), Ibrahim Farinloye, après la découverte d'un nouveau corps extrait des décombres durant la nuit. Ce vendredi, 15 mars, il s'élève à 20 morts.

Quelque 37 survivants ont pu être secourus, avait-il précisé la veille au soir.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires