Vous êtes ici

TOGO : Opération « Un ordinateur par étudiant » lancée par le président Faure Gnassingbé

Octave Nicoué-Broohm est un ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche heureux. Et pour cause, beaucoup de ses homologues africains souhaiteraient être à sa place. Car son président, Faure Gnassingbé, vient de le mettre dans une situation confortable vis-à-vis de sa jeunesse estudiantine. En effet, ce n'est pas tous les jours qu'un chef de ce département ministériel (généralement à problèmes) peut bomber le torse devant ses étudiants en leur apportant de bonnes nouvelles. C'est, pourtant, le cas, depuis, lundi, 31 juillet, avec le lancement du projet « GALLILE », en présence des présidents des Universités publiques de Lomé et de Kara, des doyens des facultés des deux Universités et d'une foule d'étudiants. Un grand moment de joie comme l'université togolaise n'en connaît pas si souvent.

L'initiative « GALLILE » est un projet du gouvernement togolais, qui permet à chaque étudiant d'acheter un ordinateur PC (à prix négocié par le gouvernement) avec connexion internet à haut débit, et dont le remboursement  est échelonné sur plusieurs mois.

Pour bénéficier de ces ordinateurs, les étudiants sont appelés à s'inscrire sur une plateforme (en création) leur permettant d'effectuer les paiements directement en ligne. Avec un engagement de remboursement de cinq mille (5 000) F CFA par mois, soit, 7,5 euros, après un dépôt initial de cinquante mille (50.000) F CFA. Un dépôt que certains étudiants trouvent cher et demandent à ce qu'il soit ramené à 25.000, voire, 30.000 F CFA, maximum.

Un service après-vente sera assuré pour la maintenance des ordinateurs achetés et les propriétaires bénéficieront d'une garantie de 12 mois. Cette initiative est saluée par les étudiants dont les recherches seront facilitées.

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.