Vous êtes ici

UNESCO : Aucun Africain sur les trois lauréats 2017 du Prix Unesco/Obiang pour la science

Les lauréats du Prix sont :

L'Organisation pour la recherche agricole (Centre Volcani, Israël)
Cet institut est à l'origine d'innovations et de méthodologies de pointe dans la recherche agricole assorties d'applications pratiques. Il a, aussi, développé des programmes de renforcement des capacités visant à promouvoir la sécurité alimentaire dans les environnements arides, semi-arides et désertiques en vue d'améliorer le bien-être humain.

Rui Luis Gonçalves dos Reis, (Université de Minho, Portugal)
Pour sa contribution exceptionnelle au développement de biomatériaux naturels et de leurs applications biomédicales sur des domaines tels que l'ingénierie tissulaire, la médecine régénérative, les cellules souches et l'administration de médicaments, qui sont de nature à faire progresser la santé humaine.

Ivan Antonio Izquierdo, (Institut de recherche biomédicale, Université catholique pontificale de Rio Grande do Sul, Brésil)
Pour ses travaux fondateurs sur l'élucidation des mécanismes de mémorisation comme la consolidation et la récupération et de leurs applications cliniques sur les personnes âgées ou atteintes de troubles psychologiques ou de maladies neurodégénératives en vue d'améliorer la qualité de vie.

Les recommandations des lauréats ont été formulées par un jury international d'experts renommés dans le domaine des sciences de la vie tels que :

Prof. Wagida Anwar, Directeur du Centre universitaire pour la biologie moléculaire, la biotechnologie et la recherche génomique Ain Shams, Le Caire (Egypte) ;
Prof. Indrani Karunasagar, Directeur du programme Mircen UNESCO pour la biotechnologie marine, Bangalore (Inde) ;
Dr. Canstantinos Phanis, Spécialiste des sciences biologiques et environnementales, ministère de l'Education et de la Culture, Chypre ;
Prof. Vincent Titanji, Doyen émérite et ancien Vice-Chancelier de l'unité de biotechnologie, Université de Buea, Cameroun ;
Prof. Pathamanathan Umaharan, Directeur du Centre de recherche Cocoa, Université des Antilles, Trinité-et-Tobago.

Chaque lauréat recevra une statuette de l'artiste, Leandro Mbomio Nsue, un diplôme et un chèque d'un montant de 100 000 dollars (60 millions de F CFA). Une cérémonie de remise du Prix aura lieu au Grand Hôtel Djibloho, à Djibloho (Guinée équatoriale), le 4 décembre prochain.

Le Prix international UNESCO-Guinée équatoriale pour la recherche en sciences de la vie récompense les projets et les activités de personnes, d'institutions, d'autres entités ou d'organisations non-gouvernementales dans le domaine de la recherche en sciences de la vie ayant contribué à améliorer la qualité de la vie. Il est décerné pour la quatrième fois. C'est l'un des prix les plus pourvus de l'Unesco.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.