CHINE-TOGO : Faure Gnassingbé et Xi Jinping main dans la main pour un partenariat gagnant-gagnant

Le Sommet Chine-Afrique a pris fin, le 4 septembre, à Beijing. Le prochain aura lieu, à Dakar, dans trois ans. D'ores et déjà, le témoin a été transmis à Macky Sall, président du Sénégal. Le président du Togo, Faure Gnassingbé, a participé, de bout en bout, à toutes les phases de ce grand rendez-vous, qui a réuni 53 pays africains dont une quarantaine de chefs d'Etat. Après la clôture du Sommet, le chef de l'Etat togolais a continué à rencontrer des grands partenaires de l'Etat, du parti et du secteur économique, avec lesquels le Togo entretient d'étroites relations. Jeudi, 6 septembre, il s'est retrouvé avec son homologue, Xi Jinping, pour asseoir ce qui va caractériser leur partenariat, dans les mois et années à venir.

C'est ainsi que le président a reçu plusieurs responsables d’entreprises chinoises parmi lesquels Zhang Mingfeng, président de Zhongmei. Spécialisée dans les infrastructures et l’agriculture, l'entreprise Zhongmei a marqué son intérêt pour la future technopole agro-alimentaire d’Akodessewa, dans la préfecture de Vo.

Faure Gnassingbé s’est, également, entretenu avec Shao Gang, patron de la China Tiesiju Civil Engineering Group, également, active dans le secteur des infrastructures.

Mercredi, 5 septembre, au lendemain du Sommet Chine-Afrique, le président s'est entretenu, à Pékin, avec Wang Huning, l’un des principaux dirigeants du Parti communiste chinois (PCC). Membre du Politburo (le saint des saints du PCC), il a renouvelé l’engagement de son pays à travailler avec le Togo dans la perspective d’assurer son développement. Le PCC inspire la politique conduite par l'exécutif chinois. A noter que le nouveau palais de l'Assemblée nationale du Togo, récemment, inauguré est un don de la Chine.

Le même mercredi, le chef de l’Etat a reçu les responsables du conglomérat, China Merchants Group, qui est spécialiste de la logistique portuaire, du transport maritime, de la construction navale et de l'immobilier.

Cette entreprise est actionnaire à 50% de Lomé Container Terminal (LCT).

Le président a, aussi, eu une séance de travail avec les dirigeants de Star Times spécialisée dans la diffusion satellitaire et terrestre, la diffusion numérique et la vente de droits TV. Cette entreprise fabrique, également, des décodeurs et propose une gamme de smartphones.

Jeudi, 6 septembre, était le grand jour. En effet, Faure Gnassingbé a rencontré son homologue, Xi Jinping, pour donner un contour politique à tous les contacts que le président togolais a eus, pendant ce voyage, et pour entrevoir le futur de cette fructueuse coopération.

Indiquant que l'amitié de longue date et la coopération fructueuse entre la Chine et le Togo avaient donné un exemple de la coopération Sud-Sud, le président chinois a indiqué que les deux pays devaient tirer, pleinement, parti des avantages de la confiance politique mutuelle et des interactions amicales entre les deux peuples, et continuer à se soutenir l'un l'autre dans les questions ayant trait à leurs intérêts clés et à leurs préoccupations majeures.

Le Togo est invité à participer à la construction de "la Ceinture et la Route", a indiqué le président chinois, ajoutant que la Chine était disposée à travailler avec le Togo dans les domaines incluant les ports, l'agriculture, l'approvisionnement en électricité et les infrastructures, de manière générale.

Saluant l'amitié avec la Chine et appréciant le soutien chinois de longue date, le président togolais a, pour sa part, déclaré que le Togo était disposé à apprendre de l'expérience de développement de la Chine, à tirer parti de ses avantages régionaux et à participer à la construction de "la Ceinture et la Route", afin d'accélérer le développement dans l'agriculture et la numérisation et de réduire la pauvreté.

"Le Togo sera toujours solidaire de la Chine fraternelle", a-t-il déclaré.

Après la séance de travail, les deux dirigeants ont assisté à la signature des documents de coopération bilatérale, qui, côté togolais, ont été préparés par le chef de la diplomatie, le professeur, Robert Dussey, présent, aux côtés du président, Faure Gnassingbé, pendant cette grande rencontre bilatérale (notre photo).

Ajouter un commentaire

Les plus populaires