COTE D'IVOIRE : La CEI de Youssouf Bakayoko croule sous les félicitations

L'ONU et ses partenaires au sein du Groupe d'orientation stratégique sur les élections ont félicité la Commission électorale indépendante (CEI) de Côte d'Ivoire pour le travail qu'elle a effectué dans le cadre de l'élection présidentielle du 25 octobre 2015.

Lors d'une réunion de ce groupe, mercredi, 28 octobre, au siège de l'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI), à Abidjan, les participants ont, notamment, félicité le président de la CEI, Youssouf Bakayoko, pour les efforts de son institution, « qui ont permis d'organiser un scrutin apaisé, libre et démocratique », selon un communiqué de presse publié par l'ONUCI, et reçu à afriqueeducation.com.

Le groupe est co-présidé par Youssouf Bakayoko et la représentante spéciale de l'ONU pour la Côte d'Ivoire, la Nigérienne, Aïchatou Mindaoudou, fait l'objet des félicitations venant des organisations internationales (ONU, Union africaine, Union européenne, CEDEAO, etc.), pour la bonne tenue des élections, dans la paix et la sécurité. Ce groupe comprend, également, le coordinateur résident du système des Nations-Unies, les ministres ivoiriens de l'Intérieur et des Affaires étrangères, les représentants de l'Union européenne et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), les ambassadeurs de Chine, des Etats-Unis, de France, du Royaume-Uni et du Japon.

L'ONU et ses partenaires ont formulé des recommandations sur les manquements observés au niveau de l'organisation de l'élection afin d'améliorer les scrutins à venir.

Selon la CEI, le président ivoirien, Alassane Ouattara, a obtenu une large victoire à l'élection présidentielle organisée dimanche, 25 octobre, s'assurant un second mandat dès le premier tour, avec 83,66% des voix. Il a, ainsi, devancé Pascal Affi N'Guessan, le représentant du Front populaire ivoirien (FPI) fondé par l'ex-président Laurent Gbagbo, qui a obtenu, de son côté, 9,29% des suffrages.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires