GABON : Alors qu'on le disait en soins à l'étranger, Ali Bongo Ondimba reçoit son premier ministre au Palais du Bord de Mer pour une séance de travail

Une certaine catégorie de politiciens gabonais va très mal passer la nuit aujourd'hui. Et pour cause, Ali Bongo Ondimba n'est pas dans le coma, à l'étranger, comme ils l'espéraient ou le disaient. Il se porte même bien et est présent à Libreville. Il a reçu, ce lundi, 29 avril, le premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé, à Libreville, pour une séance de travail, a-t-il annoncé, lui-même, sur son compte Twitter (notre photo).

"J'ai longuement échangé ce lundi au Palais présidentiel à Libreville avec le premier ministre", a déclaré le président gabonais. Son tweet de lundi est accompagné d'une photo où on le voit recevoir le premier ministre.

Le président de la République semble exaspéré par les commentaires malveillants de certains de ses compatriotes sur son état de santé. Comme s'il n'avait pas le droit d'être malade. Ces derniers temps, on a entendu les mûrs et les pas mûrs sur son état. Quand certains le disaient à Londres, d'autres le voyaient dans un hôpital du côté des Pays Bas. Pourtant, Ali Bongo Ondimba est bel et bien à Libreville. En chair et en os.

"Nous (le président et le premier ministre) avons passé en revue les dossiers prioritaires", a ajouté dans son tweet, le président de la République, au sujet de son entretien avec le premier ministre.

"Je lui ai rappelé la nécessité d'une action publique qui conjugue efficacité économique et justice sociale", a-t-il ajouté, en référence à la vague de divers mécontentements qui traverse le pays à la suite de l'annonce de plusieurs mesures d'austérité, en concertation avec le FMI.

Commentaires

Ku Ibiti (non vérifié)
Je connais aussi le leader d'un pays voisin qui va passer une très mauvaise nuit. Kkkkkkkkkkkkkk

Ajouter un commentaire

Les plus populaires