GABON : La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini répond au putschiste de Libreville

Voici l'intégralité du communiqué de la Haute-Représentante/Vice-Présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini (sur notre photo avec John Kerry avec qui elle se concerte en ce moment sur le Gabon), à la réponse donnée par Bongo Ondimba Ali (BOA), à la communauté internationale, qui lui demande d'organiser l'affichage des résultats des votes du Haut-Ogooué, bureau par bureau, à l'issue du conseil des ministres de ce matin, à Libreville :

« L'annonce officielle des résultats a plongé le Gabon dans une crise profonde.

Il est important que tous les acteurs rejettent la violence et appellent au calme. Toute contestation doit se faire avec des moyens pacifiques afin d'éviter l'embrasement du pays ; les forces de l'ordre doivent réagir en toute responsabilité.

La confiance dans les résultats du scrutin ne peut être restaurée que par une vérification transparente, bureau de vote par bureau de vote.

L'UE est en contact avec ses partenaires, en particulier, africains, afin de favoriser une issue pacifique à la crise ».

Ainsi donc, après Jean-Marc Ayrault, le chef de la diplomatie française, ce matin, c'était au tour de sa collègue de la Commission européenne, l'Italienne, Federica Mogherini, ce début d'après-midi, à Bruxelles, de monter au créneau pour pousser BOA à la transparence. En attendant, certainement, une concertation au sommet au niveau des Européens et des Américains. Le coup d'état de BOA ne fera pas l'objet d'un enterrement première classe.

Commentaires

N'KALOULOU (non vérifié)
Ne pensez surtout pas que les Occidentaux deviennent subitement les défenseurs de la démocratie en Afrique. Un à un, ils finissent toujours par reconnaître le régime "décrié". Comme dit un proverbe africain: "Tout fleuve finit dans la mer". Intérêt National quand Tu me tiens!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
OUI, l'histoire est circulaire; hier, à propos de la Côte d'Ivoire, Jean Ping avait refusé avec la Communauté internationale ne tête la France, les usa et l'ONUde recompter bureau par bureau les élections gagnées par GBAGBO, aujourd'hui le même Jean Ping veut qu'on recompte les votes bureau au Gabon, toujours exigée également par les mêmes dirigeants occidentaux de l'Afrique indépendante de nom; au Congo Brazzaville aucune suggestion 'a été faite et les tueries se font toujours, alors il y a un poids deux mesures; Jean Ping est un mauvais perdant, car c'est la haine contre la famille Bongo qui ronge Jean Ping et ses alliés, alors qu'ils avainet servi le même pouvoir, le même système et qui a changé de veste aujourd'hui; le Gabon est en train de construire sa démocratie et en Afrique, tous les opposants ne sont jamais satisfaits, toujours des cris au Loup, hein; la loi c'est la Loi pour des contentieux électoraux et non la rue et les Occidentaux qui incitent à la voracité et à la haine de bassesse, hein ? Ainsi va la vie humaine !!! Les Occidentaux et la France sont là pour leurs intérêts économiques et non autre chose en Afrique et au GABON
Sangana (non vérifié)
A propos de Jean Ping, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Merci!
bydal (non vérifié)
Pour ma part, ce que je constate c'est que plus on est à côté du pouvoir plus on perd le sens de la dignité. Constat personel. Alors où en est on?Nul n'ignore que tous ces opposants ont fait partie de ce système qui a maintenu notre pays dans son développement lent. Aujourd'hui dans la majorité du peuple,on veut un autre nom un autre visage à la tête. Il est bon que Nzouba ait quitté l'assemblée on ne voulait plus de lui là bas.Et c'est bien heureux pour lui qu'il mette son ego de côté pour être derrière PING. On félicitera aussi MYBOTO. On est tous conscient que c'est par un jeu de relation et d'intérêt que les choses se feront mais en changeant déjà en haut tout ce qui sont en bas qui auront à l'esprit qu'ils doivent se tenir à carreau et que si on a bougé le chef eux ils peuvent bouger. Le système tel qu'il fonctionne aujourd’hui. est à l'image du marketing de réseau. On nomme des gens qui sont là pour se sucrer au frais de l'état( pas de compétence technique ni managériale et qui n'ont pas la modestie de s'entourer de cela qui l'ont )en montrant un mauvais exemple à notre jeunesse (je n'ai pas besoin de bosser fort à l'école ou carrément pas du tout, achat de diplôme ou intimidation voire favoritisme) . L'élite de la jeunesse est perdue dans des vices entretenues par les système en place en têtes des quelles au bout de 7ans (ces 7 dernieres années )on a eu droit à tout. et les béni ficaires sont cette strate à la solde du président actuel. Idée convaincante en 2009 et au bout de 2ans on a assisté à une dérive totale. PING a été supporté pour être notre chef de l'état c'est la volonté de la majorité des Gabonais. Ce sont des anciens PDGistes peut-être qu on aura un seul parti même après quand la réconciliation viendra mais pour l'heure qu'il s'en aille. A nos militaires nos forces de défenses et de sécurités, l'oppression du peuple comme vous le faites ne saura pas sans sans conséquences. Faites preuve de réserve et de retenue. Tout autre n'est pas bon à suivre. et je crois que vous avez des saint patrons. Priez et pensez à vos familles, à vos enfants et à ceux qui entourent votre famille. Pour ma part vive la révolution dans les idées et dans les actes. Soyons responsable. On ne te respecte que si tu sais te défendre.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires