PRESIDENTIELLE AU TOGO : Le jeune président français adresse un message de félicitation à Faure Gnassingbé

Mieux vaut tard que jamais. Emmanuel Macron n'est pas Donald Trump dont l'ambassadeur, au Togo, avait cherché à déstabiliser la CENI (Commission électorale nationale indépendante), en organisant ni vu ni connu l'introduction d'informaticiens américains du NDI (National Democratic Institute) et de leur matériel informatique, qui devaient servir à donner des contre-résultats de la présidentielle, avec comme finalité, de montrer que le candidat, Faure Gnassingbé, a fraudé. La manœuvre ayant été neutralisée, in extremis, par les Services togolais, à la grande colère de l'ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Donald Trump et son secrétaire d'Etat ne s'empresseront certainement pas d'envoyer un message de félicitation au président réélu. Tel n'est pas le cas du jeune président français qui l'a fait, le 25 mars.

“A l’occasion de la confirmation par la Cour constitutionnelle de votre réélection à la présidence de la République, je tenais à vous exprimer mes vœux de succès pour l’exercice de votre nouveau mandat”, écrit, en effet, Emmanuel Macron dans ce courrier. Le jeune président pense du bien du PND (Plan national développement) en félicitant son homologue : « La France continuera à soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement dans les secteurs de l’éducation et de l’accès aux services de base, en particulier, à l’Agence française de développement afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble des Togolais » (sur notre photo le président togolais reçu par le couple présidentiel français à l'Elysée en octobre dernier en marge des obsèques du président Jacques Chirac).

Le jeune président reconnaît, aussi, les efforts de bonne gouvernance qui sont pratiqués au Togo, ce qui est plutôt de nature à encourager Faure Gnassingbé à poursuivre dans cette voie : « Les progrès accomplis en matière de gouvernance économique et de climat des affaires (sont réels, ndlr), comme attesté par la performance du Togo dans les derniers classements internationaux. Je forme le vœu que l’attractivité du Togo reste croissante auprès des investisseurs internationaux et notamment français », conclut le président français qui a profité de son message pour confirmer l'invitation du président togolais à assister au Sommet France-Afrique prévu (en principe), à Bordeaux, en juin prochain. Si Coronavirus n'oblige pas !

Ajouter un commentaire

Les plus populaires