PRESIDENTIELLE GABONAISE : La CENAP et le ministère de l'Intérieur (aux ordres) déclarent BOA vainqueur

Coup de théâtre à la CENAP où René Aboghé Ella, son président, a décidé de passer en force : l'annonce de la victoire du président sortant, Bongo Ondimba Ali (BOA) avec 49,8%. La contestation est totale dans le camp de l'opposition où Jean Ping ne décolère pas. Ses partisans sont mobilisés.

Depuis cette nuit, la garde républicaine (garde présidentielle) quadrille toute la ville. Les rues se vident et l'instabilité du pays qu'on craignait arrive à grands pas.
Jean Ping et ses amis ont, immédiatement, demandé le re-comptage des voix, très convaincus d'un traficotage de chiffres.

Nous allons y revenir.

Commentaires

N'KALOULOU (non vérifié)
Nous sommes en Afrique Centrale. Politiquement, le contraire aurait été contre-nature. Qui a dit qu'on organise des élections pour les perdre?
Vive l'Afrique (non vérifié)
Je suis d'accord avec le commentaire précédent. M. BOA a suivi l'exemple du Congo et du Tchad. Pourquoi chercher l'erreur? Les africains ne se sont pas aussi stupides pour voter toujours les mêmes personnes. c'est dommage pour l'Afrique centrale
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
qui est Jean Ping ? C'est une fabrique d'Omar Bongo, père d'ALI. on oublie jamais que Jean Ping, appuyé par les Occidents a été corrompu lors de la bataille de Cote-d'Ivoir, quand il était soit disant président de l'UA; ensuite il a occupé plusieurs postes au sein des gouvernements successifs d'Omar Bongo; c'est un homme d'appareil, beau-frère d'Ali ayant fait un ou des enfants avec sa demi soeur; c'est un combat familial; des détournements de fonds, Ping n'est pas épargné avec ses alliés actuels; les Gabonais qui le soutiennent sont dans l'ignorance totale; ah !! la poltique africaine, toujours des vieillards et jamais des jeunes; on oublie tout et les Gabonais confondent la période de Père Omar Bongo et celle d'Ali; celui-ci a bien démontré qu'il peut encore mieux faire: demain les Gabonais voulant en découdre avec Ali Bongo pour ne finir avec sa famille, ils vont pleurer avec leurs yeux comme au Congo, car ce sont les Vieillards enrichis qui vont encore mieux piller le Gabon; ainsi va la vie humaine !! Jean Ping selon des informations reçues a utilisé son ami, conseiller spécial de Ouatara pour diffuser de fausses informations sur des réseaux sociaux déclarant Ping élu par anticipation, voilà donc les secret dévoilé, ce conseile spécial de Ouatara a été démi de ses fonctions, hein !! informaticien, qui dit information ? Une dose des mensonges provoque le pouvoir des violences du peuple, hein !! a insi va la vie !!!

Ajouter un commentaire

Les plus populaires