TOGO : Des distinctions pour les meilleurs agents du ministère des Affaires étrangères

Au Ministère des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et des Togolais de l'extérieur, les choses ne se passent pas comme dans les autres ministères. C'est un ministère à part, qui produit des résultats à part, avec à sa tête, un ministre à part. C'est ainsi que, vendredi, 13 décembre, ce « ministre à part », le professeur, Robert Dussey, pour ne pas le nommer, a organisé une cérémonie pour primer les meilleurs collaborateurs du ministère, avec à la clé, le Prix d'excellence pour celui des travailleurs qui a fait l'unanimité par son travail, ses résultats, son comportement, son dévouement, au cours de l'année qui finit. On ne doit, donc, pas être étonné par le bilan des activités de ce ministère. Chaque agent donne du mieux qu'il peut à longueur de l'année car il sait qu'il est noté, et donc, peut être récompensé par une distinction à la fin de l'année. Et si les autres ministères copiaient ce bel exemple ?

Au début des années 2000, avec un discret accord de feu le Sage, le magazine Afrique Education avait lancé la rubrique « Notez vos ministres ». Les Togolais et les Togolaises, mais aussi, les amis du Togo, étaient invités à donner une note sur 20 aux ministres en fonction des critères d'évaluation de chacun. Le succès de cette opération (qui avait fait du bruit à l'époque quand le président de l'Assemblée nationale et le ministre de la Défense obtinrent des notes catastrophiques), ne se poursuivit pas longtemps, le magazine ayant pris la décision de l'arrêter. Mais, elle laissa des traces, feu le général Tidjani apostrophant le directeur d'Afrique Education, très amicalement, à chaque occasion qu'il le rencontrait en ces termes : « Voilà le Monsieur qui m'a donné 1/20 dans son journal » ! Afrique Education garde, néanmoins, de lui un très bon souvenir : qu'il repose en paix !

L'approche du professeur, Robert Dussey, est autrement plus scientifique. Lancé en 2014, « Le Prix de l’excellence » est une initiative qui a pour but de célébrer le mérite en décernant des distinctions aux agents du ministère qui, durant l’année, ont fait preuve d’abnégation, de volontarisme et d’engagement dans l’exercice de leur travail. Il s’agit d’encourager chacun à donner le meilleur de lui-même. Le président, Faure Gnassingbé, ne demande pas mieux. Pour réussir le PND, il faut avoir le personnel à la tâche. Réellement à la tâche !

Le processus d’évaluation ayant conduit à la désignation des lauréats de cette 6ème édition (notre photo) intègre deux volets principaux : 
 
-       une « évaluation par les pairs » qui révèle l’appréciation de l’agent par ses collègues : les membres du personnel désignent par vote, sur une liste d’agents nominés par les directeurs, la personne qu’ils estiment pouvant mériter le prix de l’excellence. Cette phase compte pour 25% pour les chargés d’études (Prix de l’excellence), 50% pour les secrétaires (Prix de la meilleure Secrétaire) et 75% pour le Prix du personnel (chauffeurs, agents d’entretien et autres), d’une part ; 
-       et une évaluation des aptitudes et compétences professionnelles par un jury neutre et indépendant mis à disposition par l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE), d’autre part.  L’évaluation par le jury représente 75% pour les chargés d’études, 50% pour les secrétaires et 25% pour la catégorie des chauffeurs et agents d’entretien. 

Il faut noter que la sélection du meilleur coach (parmi les directeurs) est laissée à la discrétion de la hiérarchie.  
 
A l’issue de ce processus, les quatre heureux élus du «  Prix de l’excellence 2019 » sont :
 
•        Prix du meilleur Coach : AKAKPO Koffi, directeur des Togolais de l'extérieur ; 
•        Prix de l’excellence : NOUWODOU Sokemawu, chargé d’études à la direction du protocole d’Etat,  
•        Prix de la meilleure secrétaire, FOLI Mansa, secrétaire à l’Inspection générale des missions diplomatiques et consulaires ; 
•        Prix du personnel : KOUHOUNDJI François, agent d’entretien.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires