Libération du Camp Béal

Le célèbre Camp Beal va cesser d'être un repaire de bandits de grands chemins et de criminels. Au terme de plusieurs mois de tractations et de négociations difficiles, les Forces armées centrafricaines (FAC) viennent de le libérer, au grand bonheur des populations riveraines, notamment, les habitants des 200 Villas de Bangui. Comme quoi, la persévérance finit toujours par payer.