Notre confrère, Mediapart, va-t-il faire plier l'ancien chef de l'Etat français, Nicolas Sarkozy, qui tordrait le cou à la vérité sur les 50 millions d'euros que l'ancien guide libyen lui aurait alloué pour sa campagne présidentielle en 2007 ?

Après avoir laissé Pierre Nkurunziza, piétiner la constitution et les Accords d'Arusha, la communauté internationale semble, enfin, se mobiliser, très effrayée par le génocide qui se prépare, au Burundi.

Le Sommet Europe/Afrique de Malte a pris fin comme il a commencé. Dans l'indifférence générale des Africains. Il n'y avait rien à en attendre.

La prostitution existe-t-elle au Maroc ? Officiellement, Non, soutiennent les autorités. Mais, dans la réalité, elle est vouée à un bel avenir. Un film le montrant est interdit dans tout le royaume.

La décision de la justice française relance (pas le débat) mais la polémique sur les origines du président du Gabon, Ali Bongo Ondimba.

Si Guillaume Soro était Burkinabé, il serait en prison comme Djibrill Bassolé. La conversation entre les deux hommes donne une idée des complicités qui ont entouré le coup d'état du RSP, qui a failli faire capoter la transition.

Le gouvernement sud-africain révisera sa politique migratoire pour faire face à l'afflux de ressortissants étrangers.

Instabilité généralisée, tueries à tous les étages, le « travail » (assassinats ciblés) est bien fait par les forces de Pierre Nkurunziza, accusé de plonger le pays dans la crise à cause d'un troisième mandat dont il n'avait pas droit.

Le congrès du PDGE (Parti démocratique de Guinée équatoriale) se tient depuis, mardi, 10 novembre, à Malabo. Principale annonce : la désignation de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo comme candidat du parti à la présidentielle de 2016.

« Qui va doucement va sûrement ». Le président, Muhammadu Buhari, a mis plus de 5 mois pour nommer son gouvernement. Le travail va, effectivement, commencer.

Les plus populaires