AFRIQUE : Nouvelle mobilisation internationale contre le F CFA le 11 février

Après la mobilisation historique du 7 janvier dernier, relayée dans une quinzaine de pays, l'Ong, URPANAF (Urgences panafricaines), dont le siège est à Dakar, en liaison avec une trentaine de mouvements, appelle à une nouvelle action unitaire contre le F CFA et l'implantation des bases militaires étrangères, en Afrique, samedi 11 février prochain.
 
Le Front Anti-F CFA a été initié, en 2016, par l'Ong, URPANAF, avec comme objectif : fédérer les acteurs de la société civile africaine, la diaspora et les afro-descendants sur la souveraineté monétaire, financière, économique, politique et militaire du continent. 
 
Cette plateforme inclusive, qui n'est ni un mouvement social traditionnel, ni un parti, ni une Ong, vise à favoriser la recherche et l'élaboration d'alternatives crédibles au Franc des Colonies Françaises d'Afrique.
 
Le Front Anti-F CFA, et toute la dynamique qui s'est constituée autour, se définit comme un processus global pour la construction de solutions nouvelles et pérennes devant déboucher sur la dénonciation du pacte colonial de 1945 et la fin de l'ordre monétaire subséquent.
 
Le 11 février, les panafricains se mobiliseront dans près de 30 pays, pour envoyer un message commun aux dirigeants africains et aux autorités françaises (Sur notre photo, le parapluie à l'instar du F CFA couvre le président français au lieu du président centrafricain. On est à Bangui). Soixante-onze ans après, la France continue de maintenir les Etats de la Zone F CFA dans les liens de la servitude monétaire. Un Plan d'Action pour dire STOP au F CFA sera présenté par le Comité d'experts.
 
Pour toute information :
Presse : urpanaf@gmail.com - ONG et assoc' désirant se joindre à l'appel : urpanaf@gmail.com / Tél. : +33 6 51 32 26 95 (Whatsapp)
 

Commentaires

MOUKOUKOUS (non vérifié)
Il n y a qu’à regarder la photo pour comprendre la dimension de servitude... Pauvre Afrique
kimpéné ya Congo (non vérifié)
C'est par de Grandes Décision comme celle là que l'on reconnaîtra les Vrais et des Faux Hommes Politique d'AFRIQUE NOIRE. Non Seulement que cela devrait se faire par le Feux KHADAFI que " talonnette " avait fait assassiner puis ensuite il avait Livré le plus Riche des pays Noirs Africains à Ouattara. Il est arrivé le Temps de se mettre ensemble en front pour que Nous soyons demain Indépendants même s'il faut que la DÉMOCRATIE s'Installe Réellement en AFRIQUE NOIRE. C'est grâce à la Démocratie que notre Grand NELSON MANDELA a Libéré l'Afrique du Sud lais le Travail derrière est Bafoué par le Président ZUMA , Honte et Retard à NOUS, Pauvre Afrique Noire, mais Nous y Arriverons un Jour !
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
certes ce n'est pas un SASSOU NGUESSO, serviteur des occidentaux qui détruit son pays et qui est soumis aux ordres de Total, de ENI, des dirigeants affairistes français qui va accepter de se plier devant ses colonisateurs qui li instruisent la ligne politique ou bien OUATARA qui a été placé par la France, qui va accepter qu'on change le FCFA pour le bien-être des peuples africains francophones surtout, car ils s 'en foutent de tout cela; mais les peuples africains ont bien compris que nous vivons toujours avant 1960 et donc en 1945, sans évolution économique; merci pour le mouvement URPANAF, seule la libère !! ainsi va la vie des peuples opprimés !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
certes ce n'est pas un SASSOU NGUESSO, serviteur des occidentaux qui détruit son pays et qui est soumis aux ordres de Total, de ENI, des dirigeants affairistes français qui va accepter de se plier devant ses colonisateurs qui li instruisent la ligne politique ou bien OUATARA qui a été placé par la France, qui va accepter qu'on change le FCFA pour le bien-être des peuples africains francophones surtout, car ils s 'en foutent de tout cela; mais les peuples africains ont bien compris que nous vivons toujours avant 1960 et donc en 1945, sans évolution économique; merci pour le mouvement URPANAF, seule la libère !! ainsi va la vie des peuples opprimés !!
Ku Ibiti (non vérifié)
Il est temps en effet que les choses changent car 71 ans après ça fait un peu fort non ?!!! Libérons-nous et sortons de ces chaines d'esclavage monétaire.. C'est tout de même inhumain et à la fois monstrueux que l'ancienne puissance coloniale puisse profiter de plus de 400 milliards d'Euros chaque année qui auraient du servir au développement de l'Afrique en général et de celle francophone en particulier. Et on ne se gêne pas après tout ce cirque de nous traiter d'incompétents, de derniers sur tous les plans alors que tout ceci est orchestré par ceux là même qui viennent chaque fois avec leur bras armée monétaire nous imposer des PAS et que sais-je encore... Le seul hic, même si cela venait à aboutir, ce sont les chefs d’État qui nous dirigent en ce moment, tous des Gouverneurs noirs de l'ancienne puissance coloniale. La lutte sera donc ardue et longue. Bon courage à tous. Nous pouvons y arriver car il y a bien de pays qui frappent leur propre monnaie. Même si on a tendance à s'en moquer, ils ont au moins un semblant de souveraineté: l'Angola, la RDC pour ne citer que ceux-là... Il est grand temps que nous réveillons !!!

Ajouter un commentaire

10 + 5 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires