CENTRAFRIQUE : Les donateurs ont été généreux

La conférence des bailleurs de fonds et partenaires au développement du Centrafrique (notre photo), a pris fin, au terme d'une journée d'âpres négociations, d'explications et de pédagogie. Finalement, ce n'est pas 1,6 milliard de dollars que le Centrafrique va engranger, comme il avait prévu, mais, 2,268 milliards de dollars, soit un taux de couverture de 141%.

Le chef de l'Etat centrafricain a, donc, eu son examen de passage, et de fort belle manière. Car avec un tel taux, son gouvernement assure, aussi, l'effectivité du programme, en ce sens que même s'il y a un léger retard de décaissement de la part d'un bailleur de fonds, le taux de couverture de 141% peut permettre que les programmes se réalisent à temps. Le premier ministre centrafricain, le professeur, Simplice Mathieu Sarandji, sera, lui aussi, satisfait. En effet, il a déclaré, ce matin, dans une interview parue sur www.afriqueeducation.com qu'il fallait le double de 3 milliards de dollars, pour permettre au gouvernement de travailler convenablement. On n'y est pas, mais, on n'en est pas très loin, sur trois ans.

« La conférence a tenu toute sa promesse », a indiqué le professeur, Faustin Archange Touadéra, lors d'une conférence de presse, à la fin de la table ronde des donateurs. Qui est bien qui finit bien.

Cap maintenant sur Bangui où il faudra mettre sur pied la bonne organisation destinée à accueillir tous ces fonds promis, dans de très bonnes conditions.

Ajouter un commentaire

5 + 1 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires