CHINE-ZIMBABWE : Camarade Xi à Harare chez Camarade Bob

Alors qu'on pensait qu'il avait décommandé, le président du Zimbabwe et président en exercice de l'Union africaine (UA), Robert Mugabe dit Camarade Bob, a, finalement, participé, à la COP 21, à Paris, aux côtés de ses homologues de la planète. Doyen des chefs d'Etat de la planète, du haut de ses 91 ans, il est au premier rang, sur la photo de famille, faite, juste, après la cérémonie d'ouverture.

Mais s'il a rempli ses obligations protocolaires de chef des présidents et de gouvernement africains, il avait l'esprit ailleurs. En effet, dès le lendemain, il a regagné son Zimbabwe natal pour accueillir, son camarade Xi Jinping, dans le cadre d'une visite d'Etat du 1er au 2 décembre, à Harare.

Entre Camarade Bob et Camarade Xi, le courant passe très bien (notre photo : les deux camarades main dans la main). Un indice de leur bonne entente : c'est aux Chinois que le numéro un zimbabwéen a confié sa santé, plus précisément, aux Chinois de Hong Kong.

Pour ce qui est des affaires, la Chine et le Zimbabwe ont convenu, mardi, 1er décembre, de donner à leur amitié, de longue date, une impulsion plus forte, pour augmenter la coopération bilatérale concrète afin de réaliser développement et prospérité communs.

"Ma visite a pour objectif de consolider l'amitié traditionnelle entre la Chine et le Zimbabwe, d'approfondir la coopération concrète et de porter les relations bilatérales à un niveau supérieur, afin d'apporter davantage de bénéfices à nos deux peuples", a déclaré le président chinois, qui a souligné que la Chine n'oublie, jamais, ses vieux amis.

Qualifiant la Chine d'ami "en toute circonstance" du Zimbabwe, Camarade Bob a déclaré que son pays espérait apprendre de l'expérience de la Chine en matière de développement socio-économique, recevoir, davantage, d'assistance de la Chine, et, étendre la coopération bilatérale dans des domaines tels que l'agriculture, l'industrie et les infrastructures.

Résultat, les deux présidents ont signé un accord bilatéral de coopération économique et technologique et une série d'autres accords couvrant des domaines tels que la construction d'infrastructures, les capacités de production, l'investissement et le financement, ainsi que, la protection de la faune (COP 21oblige !)

Ajouter un commentaire

14 + 0 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires