Economie

La conférence des donateurs a dépassé les espérances, en se situant à 141% des besoins exprimés par le Centrafrique. Le professeur, Faustin Archange Touadéra, a de quoi être satisfait.

La fille du président angolais, Isabel dos Santos, a défendu, mercredi, 9 novembre, soir, devant la presse, sa nomination à la tête de la compagnie pétrolière nationale, Sonangol, contestée devant la justice par les opposants à son père, le chef de l'Etat José Eduardo dos Santos.

Après la COP 21, en décembre dernier, à Paris, la COP 22 a pris le relais, ce lundi, 7 novembre, à Marrakech, au Maroc. Objectif : faire appliquer l'Accord de Paris, et faire prendre en compte, la requête des Africains de financer la contrepartie de leur manque à gagner dans cet Accord et les efforts qui leur sont demandés, parfois, au détriment de leurs possibilités de développement.

Le Directeur Général de la compagnie et Vice-Président du directoire, M. Temel Kotil, a démissionné de ses fonctions le  21 octobre 2016. Face à cette situation, le directoire de la compagnie a décidé de nommer M. Bilal Ekşi, Directeur Général de Turkish Airlines Inc.

La colonisation des mers va bientôt prendre fin. Le Sommet de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement économique, convoqué sous l'égide de l'Union africaine, a permis d'adopter une Charte (dite Charte de Lomé) afin de lutter contre le terrorisme et la piraterie maritimes en Afrique. Très bientôt, plus question de laisser les pêcheurs illicites piller nos espèces sans broncher ni les exploitants sans foi ni loi faire main basse sur nos ressources marines, comme s'ils avaient conquis nos eaux. La Charte a prévu toutes les dispositions pour réglementer nos espaces maritimes, dans le respect des conventions internationales.

En octroyant 5 millions de dollars à 10 pays africains, le Venezuela démontre que, malgré de graves difficultés budgétaires ressenties dans le pays à cause de la baisse drastique des recettes pétrolières, l'esprit de son mythique et défunt président, Camarade, Commandant Hugo Chavez, existe, toujours, dans ses relations avec l'Afrique.

Au moins 18 personnes ont été tuées et 43 autres blessées, mardi, 1er novembre, au Niger, dans des affrontements entre des agriculteurs et des éleveurs, près de Bangui, une localité de la région de Tahoua (Ouest), indique un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Tout homme a droit à la présomption d'innocence, dit le code pénal. C'est le cas de l'ancien candidat à l'élection présidentielle et milliardaire, Sébastien Ajavon, qui, dans la vie de tous les jours, est considéré comme un homme hors de tout soupçon. Les faits sont, pourtant, là : il en est à sa quatrième nuit passée à la gendarmerie, pour trafic de drogue supposé, ce qui donne lieu à toutes sortes de commentaires.

Soixante-dix neuf personnes ont péri dans le déraillement d'un train Yaoundé-Douala, vendredi, 21 octobre, au Cameroun, selon un nouveau bilan du gouvernement.

Elle est née à peine, il y a cinq ans. Confiée à une parente du patron du régime en place, la compagnie ECAIR (Equatorial Congo Airlines) a bénéficié de tous les avantages et de toutes les sollicitudes. Le soutien du pouvoir a même fait à ce qu'elle bénéficie d'un crédit de la sous-région, à travers la BDEAC (Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale), un avantage dont n'ont jamais bénéficié les autres compagnies de la sous-région, dont le mauvais fonctionnement n'a rien à envier à la gestion familiale d'ECAIR. Malheureusement (ou heureusement car c'est selon), ces coups de pouce n'ont pas suffi à faire décoller ECAIR.

Les messages de condoléances viennent de partout. Le Cameroun est en deuil : une soixantaine de morts, pour le moment, et plusieurs centaines de blessés. Voilà le bilan provisoire à la suite du déraillement d'un train de voyageurs qui circulait entre Yaoundé et Douala, par ces temps de grandes pluies. La solidarité nationale fait, efficacement, face.

Après une très longue et minutieuse préparation sur plusieurs mois, le Sommet extraordinaire de l'Union africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, se tiendra, le 15 octobre 2016, à Lomé, au Togo. Outre le fait que c'est la première réunion continentale de cette envergure, depuis 16 ans, date de la tenue du dernier Sommet de l'Organisation de l'unité africaine, en juillet 2000, à Lomé, le prochain Sommet sera au centre des grands enjeux internationaux d'ordre économique, sécuritaire et environnemental de ce siècle en Afrique. Il fallait, donc, mettre tous les atouts de notre côté pour le réussir, ce à quoi se sont attelés ses organisateurs qui sont la Commission de l'Union africaine et l'Etat du Togo.
Pour donner une idée des enjeux du Sommet, nous avons posé quelques questions au ministre togolais des Affaires étrangères, le professeur, Robert Dussey, qui en est l'un des principaux artisans aux côtés du président du Togo, Faure Gnassingbé.

La distinction, remise lundi, 10 octobre, est, en fait, le prix de la Banque de Suède en sciences économiques, qui fait office de Prix Nobel.

On ne reprochera, jamais, au président, Robert Mugabe, d'avoir abandonné le Zimbabwe à la merci des bailleurs de fonds et créanciers internationaux. Au contraire, il leur tient tête, du mieux qu'il peut. Avec ses moyens. Ce bras de fer déséquilibré a, parfois, donné lieu à un taux d'inflation de plus de 1.000%, au Zimbabwe, rendant nul le cours de la monnaie locale. Nouvelle trouvaille de Camarade Bob : les « Billets d'Obligation » vont entrer en service, avant fin octobre prochain.

Le gouvernement du président, Azali Assoumani, a, d'ores et déjà, retrouvé ses marques. En très peu de temps, il a atteint la vitesse de croisière, à la grande satisfaction des Comoriens et des Comoriennes qui l'ont, démocratiquement, élu, en avril dernier.

Un rôle croissant pour le secteur privé, une volonté de l'Afrique de ne plus seulement recevoir, mais, davantage, participer : la sixième conférence nippo-africaine, Ticad, s'ouvre, samedi, 27 août, à Nairobi, avec la volonté pour Tokyo de se démarquer de l'aide fournie par Pékin.

Les rebelles des Vengeurs du Delta du Niger (NDA) ont annoncé, ce week-end, un cessez-le-feu conditionnel et accepté de négocier avec le gouvernement du Nigeria, après huit mois de sabotages, dans le sud pétrolifère du pays qui ont, largement, affaibli son économie.

Malgré la crise qui ne l'épargne pas, la Chine ne faiblit pas dans son offensive sur l'Afrique. Au contraire, elle a tendance à étendre celle-ci, avec pour ambition finale, de gagner des parts d'un marché qui était, il y a encore quelques années, la chasse gardée de certains pays occidentaux. Le Sommet du G 20 des 4 et 5 septembre prochain confirme cette approche.

Chute du prix du baril, inflation, insécurité au Sud, crise humanitaire au Nord, pénurie d'électricité : en quinze mois, l'économie du Nigeria s'est effondrée au point de perdre sa première place en Afrique, ainsi que celle de premier exportateur de pétrole.

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo a annoncé, lundi, 1er août, au président de l'Assemblée nationale, la création d'une nouvelle compagnie maritime sous-régionale au Togo.