ERYTHREE : Polygamie sans restriction ou Prison (de longue durée) et travaux forcés

En Erythrée, pays situé dans la corne de l’Afrique, une loi promulguée par le gouvernement impose aux hommes mariés de posséder plusieurs femmes sous peine de se voir, lourdement, sanctionnés.

Dans ce texte officiel, il est ,en effet, fortement, conseillé aux hommes de pratiquer la polygamie au risque de finir, sinon, derrière les barreaux.

«En se basant sur le jugement de Dieu à propos de la polygamie et des circonstances actuelles du pays (beaucoup plus de femmes que d'hommes), le département érythréen des Affaires religieuses a pris les décisions suivantes. D’abord tous les hommes devront épouser au moins deux femmes et l'homme s'y opposant pourrait purger une peine d'emprisonnement à vie avec travaux forcés», explique cette loi qui entend combler de cette façon le déficit des naissances causé par la guerre avec l'Ethiopie voisine.

Quant aux femmes qui ne se conformeraient pas à celle-ci, elles encourraient, également, de graves peines pouvant aller jusqu'à l'emprisonnement à vie.

Si la majorité des sujets masculins semblent accueillir cette loi avec joie, de nombreuses femmes, en revanche, n'ont pas hésité à la critiquer et à s'y opposer farouchement. Mais sans résultat. Car chez Camarade Isaias Afewerki, le dernier tyran africain de la trempe de Kim Jong-un, l'autre camarade despote de la Corée du Nord, on ne badine pas avec la discipline. Surtout, quand c'est au nom de l'intérêt supérieur de l'Etat.

Commentaires

Un exilé en colère (non vérifié)
Ce Président est un criminel, a t-il donné du travail a ces concitoyens? avant d'imposer la polygamie. C'est un malade mental comme le petit monsieur 8% du Congo-Brazzaville.
Visiteur (non vérifié)
Chers amis de l'excellent journal Afrique Education, Que se passe t-il? Au Congo Brazzaville le Colonel NTSOUROU vient de trouver la mort dans des conditions plus que suspectes alors qu'il était malicieusement détenu à la Maison d'Arrêt de Brazzaville par le pouvoir sanguinaire de Sassou-Nguesso! Vous n'en dites pas un seul mot! C'est incroyable!!!! Le journal Afrique Education, naguère reconnu pour le courage de sa ligne éditoriale, a t-il fini par manger son chapeau face aux nombreuses pressions du régime dictatorial de Brazzaville? That is the question!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
et oui !! de la même que SASSOU NGUESSO torture les congolaises et les congolais, voilà encore un autre dictateur africain d'un ancien monde, qui torture les femmes érythréennes en leur imposant la polygamie incontrôlée, alors où va l'Afrique et ses démons dictateurs ? Au secours mon Dieu, s'il existe pour nus réellement !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
et oui !! de la même que SASSOU NGUESSO torture les congolaises et les congolais, voilà encore un autre dictateur africain d'un ancien monde, qui torture les femmes érythréennes en leur imposant la polygamie incontrôlée, alors où va l'Afrique et ses démons dictateurs ? Au secours mon Dieu, s'il existe pour nus réellement !!
HANSALEVEY Adams (non vérifié)
et oui !! de la même que SASSOU NGUESSO torture les congolaises et les congolais, voilà encore un autre dictateur africain d'un ancien monde, qui torture les femmes érythréennes en leur imposant la polygamie incontrôlée, alors où va l'Afrique et ses démons dictateurs ? Au secours mon Dieu, s'il existe pour nus réellement !!

Ajouter un commentaire

2 + 10 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires