GABON : Mention « Très Honorable » aux autorités qui ont décidé de prendre le football de leur pays en main

Alain-Claude Bilie-By-Nze, ministre des Sports, et Pierre Alain Mounguengui, président de la Fédération gabonaise de football, ont, enfin, compris qu'ils avaient tout intérêt de faire confiance à un Gabonais pour s'occuper de l'équipe nationale de football. Ils ont (enfin) intégré le fait que c'est avec des Gabonais qu'ils réussiront à construire, durablement, le football de leur pays et non avec des mercenaires étrangers, sinon, ce serait, déjà, fait depuis longtemps. Maintenant qu'ils ont pris la bonne option, il serait intéressant que le Gabon organise des Assises nationales de son football pour en sortir une feuille de route, que mettront en œuvre ses entraîneurs nationaux et ceux à divers niveaux de ses différents championnats. Mention « Très Honorable » aux autorités du football gabonais. Par leur geste, elles administrent, en même temps, une belle leçon à leurs homologues du Cameroun et du Congo-Brazzaville encore affectés par le syndrome de « la mentalité du colonisé ».

L’encadrement technique des Panthères du Gabon (équipe nationale de football), sera, désormais, assuré par l’ancien capitaine de l’équipe nationale, Pierre François Aubame Yaya, qui sera secondé par un autre ancien leader du groupe, Daniel Cousin, tandis que François Amégasse, lui aussi, ex-capitaine, assurera les fonctions de manager général (notre photo). Qui dit mieux ?

Très mal partie pour participer à la CAN 2019, en juin prochain, au Cameroun, l'équipe nationale gabonaise devra mettre les bouchées doubles face à ses concurrents directs comme ...le Burundi. Autant dire que le football de ce pays est descendu bien bas.

Ajouter un commentaire

Les plus populaires