RUSSIE 2018 : L'ambassadeur de France aux Etats-Unis se fâche qu'un humoriste ait salué la victoire de « l'Afrique » à la Coupe du monde.

L'affaire n'ira pas jusqu'à provoquer une crise diplomatique entre les Etats-Unis et la France. Mais, les commentaires insistant sur la victoire d'une équipe africaine (à la place de la France), à Russie 2018, ont fini par sortir l'ambassadeur de France aux Etats-Unis de sa légendaire réserve. L'ambassadeur n'apprécie pas qu'on évoque ni la couleur des joueurs africains, ni leur origine, pour parler de la victoire de l'équipe de France. L'ambassadeur apprécierait encore moins qu'on dise (à mots couverts) que ce sont les effets de la Françafrique (politique installée par De Gaulle pour pomper toutes les ressources africaines au profit de la France), qui ont atteint leur apogée dans le domaine de football, avec 60% de joueurs noirs (Afrique et Afro-Descendants), comme titulaires indiscutables et indiscutés, ayant permis cette large victoire contre la Croatie, en finale. Pourtant, même Barack Obama, l'ancien chef de la Maison Blanche, actuellement, en tournée en Afrique de l'Est et australe, n'a pas manqué de souligner que les vainqueurs de la coupe du monde, n'étaient pas que des « Gaulois ». Une formule très imagée pour dire que ce sont les Noirs d'Afrique et des Antilles qui ont permis cette victoire. Il en est de même du président du Venezuela, N. Maduros, qui a, officiellement, félicité la victoire de l'Afrique à Russie 2018. Dans le cadre des préparatifs de Qatar 2022, le président russe, Vladimir Poutine, aurait, discrètement, demandé à sa fédération de football de se pencher, très vite, sur ce phénomène de footballeurs africains pour enrichir le Onze national russe. Alors question : de quoi se plaindrait Monsieur l'ambassadeur de France quand le monde entier constate une évidence ?

L'animateur de l'une des émissions phares de la télévision américaine, The Daily Show", s'est attiré les foudres de l'ambassadeur de France à Washington pour avoir affirmé que l'Afrique avait remporté la Coupe du monde après la victoire de la France.

Le Sud-Africain, Trevor Noah, l'un des humoristes et présentateurs les plus connus des Etats-Unis, avait félicité "l'Afrique" pour cette victoire en raison des origines immigrées de beaucoup de Bleus.

L'ambassadeur de France à Washington, Gérard Araud, lui a, sèchement, répondu, mercredi, 18 juillet, dans une lettre que "rien ne pourrait être plus éloigné de la réalité".

"Les origines riches et variées de ces joueurs sont le reflet de la diversité de la France", a écrit Gérard Araud dans cette missive, également, publiée par l'ambassade sur Twitter. Et de continuer son explication : "Contrairement aux Etats-Unis, la France ne se réfère pas à ses citoyens en fonction de leur race, de leur religion ou de leur origine".

Avant d'ajouter et de conclure : "Pour nous, il n'y a pas d'identité avec des traits d'union, les racines sont une réalité individuelle". "En les qualifiant d'équipe africaine, il semble que vous niiez leur identité française". "Même sous forme de plaisanterie, cela légitime l'idéologie qui revendique le fait d'être blanc comme la seule définition de l'identité française".

La réponse (cinglante) de Trevor Noah n'a pas tardé. C'est comme si l'ambassadeur l'avait provoqué : "Quand je dis qu'ils sont Africains, je ne le dis pas pour les exclure de leur identité française", a-t-il lancé pendant son émission. "Je le dis pour les inclure dans mon africanité".

Trevor Noah a dit trouver "étrange" que l'ambassadeur laisse entendre que les joueurs ne pouvaient être à la fois Français et Africains : "Pourquoi ne peuvent-ils pas être les deux ? Pourquoi cette dualité est-elle seulement permise à un petit groupe de personnes ?" (et pas aux joueurs d'origine africaine qui ont gagné la coupe du monde, ndlr), a-t-il ajouté sous les applaudissements du public ?

Et de démolir complètement l'argumentaire de l'ambassadeur (pas présent à l'émission) en lui assénant toujours sous les applaudissements du public : "Donc ce qu'ils affirment ici, c'est que pour être français, vous devez effacer tout ce qui est africain ?", a-t-il poursuivi en disant s'opposer "avec véhémence" à cette assertion.

"Je continuerai à les louer en tant qu'Africains parce que je pense qu'ils viennent d'Afrique --leurs parents sont Africains-- et ils peuvent être Français en même temps", a-t-il ajouté.

"Et si les Français disent qu'ils ne peuvent pas être les deux, alors, je pense que c'est eux qui ont un problème, pas moi", a-t-il conclu sous les youyous du public. Sans commentaire !

L'affaire de cette victoire (africaine) à la Coupe du Monde provoque de sérieux dégâts, au moment où Emmanuel Macron a décidé, contre vents et marées, de poursuivre la très fâcheuse politique de la Françafrique de ses prédécesseurs, seule politique, pense-t-on à l'Elysée, susceptible de maintenir la France dans le rang des pays qui comptent, sinon, c'est sa dégringolade générale. On observera que, sur la photo de famille en marge de la réception de l'équipe de France à l'Elysée, les joueurs noirs (pourtant qui ont fait gagner la coupe du monde à la France) ont été cachés ou refoulés, derrière sur la photo où on ne voit que les Blancs dont beaucoup n'étaient que d'illustres remplaçants (notre photo).

Ajouter un commentaire

Les plus populaires