BURUNDI : Pierre Nkurunziza met le cap sur sa réélection en 2020

Il ne perd pas de temps, le petit despote de Bujumbura. Pour afficher sa détermination (à la face du monde qu'il ne quittera pas sa fonction de lui-même sauf s'il y est obligé), Pierre Nkurunziza a déposé à la Banque de la République du Burundi (BRB ; Banque centrale) la contribution de sa famille pour l'autofinancement des prochaines élections burundaises de 2020 dont la présidentielle. Comme il sait que ces élections ne seront pas financées par les partenaires extérieurs parce qu'elles ne seront ni libres ni démocratiques, Nkurunziza (sur notre photo) prépare, d'ores et déjà, son propre passage en force en tant que candidat à sa propre succession.

Selon la radio, dénommée "Nderagakura" (vocable kirundi signifiant "j'éduque pour le Burundi de demain"), la famille présidentielle vient de verser à la Banque centrale un montant de cinq millions de Francs burundais (environ 3.000 dollars) au titre de contributions pour les prochaines élections burundaises de 2020.

Le ton est, donc, donné. Maintenant, il appartient aux autres pontes du régime de suivre l'exemple du grand chef, ainsi qu'aux Burundais qui se sentent proches des idées présidentielles. Le 1er juillet dernier, dans son discours à la nation, à l'occasion du 55ème anniversaire de l'accession du Burundi à l'indépendance (1er juillet 1962-1er juillet 2017), le petit despote de Bujumbura avait appelé ses compatriotes à participer à l'autofinancement des prochaines élections burundaises de 2020 dans le cadre de la consolidation de la souveraineté nationale et de l'amour patriotique.

Ajouter un commentaire

7 + 11 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires