CENTRAFRIQUE : 115 personnes tuées à Bangassou

C'est la Croix Rouge qui a raison. Bangassou, dans le Sud-Est du Centrafrique, n'a pas enregistré 26 morts comme l'a annoncé, à la va vite la Minusca, mais, 115 morts, au vu du nombre de cadavres qui ont été ramassés par ses agents. Antoine Mbao Bogo, son chef en Centrafrique, est formel : « Nous avons pu ramasser 115 corps qu'on commence à inhumer ». Les morts à l'arme blanche et par balles se comptent par dizaines. Le pays fait un come back remarquable vers son barbarisme d'antan. « Un pic de violence jamais atteint depuis 2014 », relève MSF Centrafrique.

Ce matin, le président, Faustin-Archange Touadéra, a rencontré au Palais de la Renaissance, Karim Meckassoua, le président de l'Assemblée nationale. Les relations entre le numéro un et le numéro 2 de l'Etat centrafricain sont, particulièrement, mauvaises. Ont-ils enterré la hache de guerre alors que le pays se meurt ?

Ajouter un commentaire

1 + 0 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires