COMORES : Le colonel, Azali Assoumani, est-il un bon président ?

Qui a dit que le colonel, Azali Assoumani, est revenu au pouvoir, en 2016, pour se reposer ? En un peu plus d'un an (puisqu'il est aux affaires depuis fin mai 2016), il présente un bilan qui parle de lui-même : « Désormais, aux Comores, les villages, les foyers, les ateliers et les entreprises, sont fournis en électricité, 24 heures sur 24 ». Par les temps qui courent en Afrique, qui peut dire mieux dans ce secteur ? La performance est quand même rarissime pour être signalée. Cela ne doit surprendre personne car le président réélu déclare : « Je gère les deniers publics en bon père de famille. Il suffit de voir le parcours fait en un an en matière d'investissements publics et de régularité dans le paiement des salaires des agents de l'Etat, sur des fonds propres, contrairement, à mes prédécesseurs, pour s'en convaincre ». C'est une longue interview à découvrir dans le magazine tout comme les rumeurs diffusées depuis certaines officines noires parisiennes indiquant une possible dévaluation du F CFA. Le magazine explique pourquoi il s'agit d'une désinformation en zone BEAC alors que les débats des Africains se focalisent, plutôt, sur la création d'une monnaie, authentiquement, africaine en lieu et place de l'actuel F CFA.

Congo-Brazzaville : Sassou-Nguesso Président pour combien de temps encore ? Le magazine, quoi qu'on en pense du côté de Mpila, essaie, juste, de répondre à cette question, sans plus.

Quelque chose de très positif à relever en France et qui concerne ses ressortissants venus d'ailleurs : grâce au nouveau président, Emmanuel Macron, l'Assemblée nationale est devenue multicolore. Créé il y a à peine un an, son parti, La République En Marche, totalise ...14 députés d'origine africaine. De quoi faire honte aux partis traditionnels (parti socialiste, Les Républicains, parti communiste, en tête). Même la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon compte une élue d'origine gabonaise parmi ses 18 députés.

En Afrique de l'Ouest, le président du Togo, Faure Gnassingbé, hérite de la présidence en exercice de la CEDEAO, pendant un an. Un sac de nœuds au regard des multiples conflits que connaissent plusieurs pays membres, que nous décortique le professeur, Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise.

Guinée : Le président, Alpha Condé, est-il à son tour devenu dictateur ? Après avoir passé cinquante ans de sa vie, sur les bords de la Seine, à Paris, d'abord, comme opposant au pouvoir de Sékou Touré, puis, de Lansana Conté, il est, finalement, arrivé au pouvoir fin 2010. Mais, depuis son perchoir, à la tête de l'Etat, il ne semble pas avoir tiré tous les enseignements utiles de son long passage comme opposant. Son comportement à l'endroit des 100.000 étudiants guinéens est tout, simplement, déplorable et certains ne sont pas loin de le considérer comme un petit arriviste.

Vie amoureuse : Les Français préfèrent se mettre en couple avec des étrangères africaines notamment. C'est une nouvelle qui intéressera beaucoup de jeunes Africaines (et moins jeunes) en quête d'un mari blanc dans les cybercafés d'Abidjan, de Douala, de Dakar, de Brazzaville, etc. Même si de telles aventures sont rarement une partie de plaisir.

Le numéro 454-455 d'Afrique Education est en vente, depuis ce matin, chez vos marchands de journaux pour une durée exceptionnelle de deux mois.
Prochaine parution : numéro 456 (début septembre).

Ajouter un commentaire

3 + 3 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires