GRANDE BRETAGNE : La première ministre Theresa May quittera son poste le 7 juin

En échec total sur le Brexit, la première ministre britannique, Theresa May, vient d'annoncer qu'elle démissionnera le 7 juin de sa fonction de chef du gouvernement. La campagne au sein du parti conservateur pour désigner son remplaçant commencera la semaine prochaine. Ancienne ministre de l'Intérieur, elle est considérée comme la plus piètre des premiers ministres britanniques de tous les temps.

La contestation dans son propre camp aura eu raison d'elle. On peut, aujourd'hui, se demander si elle était, réellement, faite pour ce poste qu'elle avait brigué à la suite de la démission de David Cameron, en juillet 2016. Après avoir su résister aux caciques de son parti, elle a fini par jeter l'éponge, se retrouvant, pratiquement, sans soutien, une trentaine de ses ministres ayant, tour à tour, démissionné pour marquer leur désapprobation dans sa conduite du Brexit.

La campagne pour désigner son remplaçant au sein du parti conservateur débutera la semaine prochaine, après sa démission effective, mais, elle restera en poste jusqu'à ce que la désignation de son successeur aboutisse.

Theresa May, cette femme mariée sans enfant, dont la vie a été consacrée à la politique, a exprimé son "profond regret" de ne pas avoir réussi à faire sortir le Royaume-Uni de l'Union européenne (sur notre photo Theresa May en voyage en Afrique du Sud fin août 2018 esquisse quelques pas de danse devant les élèves d'un établissement scolaire de la capitale).

Ajouter un commentaire

Les plus populaires