NIGERIA : En « congé médical » à Londres, Muhammadu Buhari est-il entre la vie et la mort ?

Faut-il avoir peur pour la vie du président, Muhammadu Buhari ? Doit-on commencer à s'alarmer, véritablement, de son état de santé ? A force de refuser de dramatiser cette question, à afriqueeducation.com, pour ne pas mettre de l'huile sur le feu, on va finir par nous accuser de complaisance et de volonté manifeste de manipulation et d'occultation de la vérité. Vérité que nous ne connaissons pas.

A défaut d'en savoir plus, on ne se limitera qu'à analyser les va et vient de son épouse et du vice-président du Nigeria auprès de lui. Après la première dame, Aïsha Bujari, qui s'est rendue, à Londres, pour le voir, début juillet et qui s'y trouverait, encore, alors que se tenait le Sommet de l'Union africaine, à Addis Abeba, c'est au tour du vice-président, Yemi Osinbajo (micro en main à côté de Muhammadu Buhari), dont le voyage-éclair de quelques heures, n'a pas permis de dissiper les appréhensions.

"Le président par intérim Osinbajo de retour à Abuja préside mercredi matin le FEC", le conseil des ministres, a tweeté son porte-parole, Laolu Akande. Le vice-président s'était rendu, à Londres, mardi, 11 juillet, pour quelques heures, afin de faire signer quelques parapheurs et recueillir des instructions sur la marche à suivre de l'Etat, auprès du principal dépositaire du pouvoir nigérian. Ce dernier se trouve, à Londres, depuis le 7 mai, pour des raisons de santé.

"Nous partagerons bientôt plus d'informations sur la réunion à Londres du président par intérim Osinbajo avec le président Buhari. Ce fut une très bonne réunion. Dieu bénisse le Nigeria", ajoute le message du porte-parole.

Les Nigérians attendent, donc, impatiemment, le communiqué gouvernemental sanctionnant la rencontre entre le numéro un nigérian et son second, ainsi que, des informations sur le « congé médical » qui bloque encore le retour du président au pays, après plus de deux mois d'absence.

Ajouter un commentaire

5 + 9 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires