Vous êtes ici

POURPARLERS ETATS-UNIS/COREE DU NORD : Le « leader bien aimé » chez le grand-frère chinois pour consolider ses arrières

Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président chinois, a rencontré Kim Jong-un, président du Parti du travail de Corée (PTC) et président de la Commission des affaires d'Etat de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), pour un Sommet de haut niveau, à Dalian, dans la province chinoise du Liaoning (Nord-Est), les 7 et 8 mai. A quelques semaines de la rencontre avec le président américain, Donald Trump, le « leader bien aimé », a, pour la deuxième fois, en 40 jours, partagé son analyse et ses sentiments, sur une telle rencontre avec son allié et protecteur chinois. On rappelle que Kim Jong-un a obtenu sa bombe qui peut, désormais, atteindre les Etats-Unis. Il a imposé une rencontre bilatérale, en tête à tête, avec le président américain. Celle-ci va avoir lieu au moment où le retrait américain de l'Accord iranien, fait passer Donald Trump pour un radical qui n'oeuvre pas, réellement, pour la paix dans le monde, ce qui peut constituer un avantage psychologique pour le leader nord-coréen.

Dans une atmosphère cordiale et amicale, les plus hauts dirigeants des deux partis et des deux pays ont procédé à un échange de vues complet et approfondi sur les relations entre la Chine et la RPDC et des sujets majeurs d'intérêt commun, 40 jours, après une première rencontre du même type.

"A l'issue de la première rencontre entre moi et le camarade président, les relations Chine-RPDC et la situation de la péninsule coréenne ont toutes deux obtenu des progrès positifs. Je suis heureux de cela", a déclaré Xi Jinping.

Pour sa part, Kim Jong-un a déclaré que l'amitié RPDC-Chine et la situation de la péninsule coréenne ont connu des progrès significatifs depuis mars dernier. "Tout cela représente les résultats positifs de la rencontre historique entre moi et le camarade secrétaire général", a-t-il souligné.

A un moment crucial où la situation régionale se développe rapidement, le « leader bien aimé » a observé qu'il était venu en Chine, à nouveau, pour rencontrer le secrétaire général et l'informer de la situation, espérant renforcer la communication stratégique et la coopération avec la Chine, approfondir l'amitié entre la RPDC et la Chine, et promouvoir la paix et la stabilité régionales.

Les deux chefs d'Etat ont, ensemble, relevé les points de consensus, lors de leur rencontre, en mars, à Beijing :

Premièrement, l'amitié traditionnelle entre la Chine et la RPDC est un trésor des deux pays. C'est un principe inébranlable et le seul choix correct pour les deux pays afin de développer les relations d'amitié et de coopération qui lient la Chine et la RPDC.
Deuxièmement, la Chine et la RPDC sont des pays socialistes et leurs relations bilatérales revêtent une grande importance stratégique. Les deux parties doivent renforcer l'unité, la coopération, les échanges et l'apprentissage mutuel.
Troisièmement, les échanges de haut niveau entre les deux parties jouent un rôle crucial et irremplaçable dans l'orientation des relations bilatérales, a souligné M. Xi. Les deux parties doivent maintenir des échanges fréquents, renforcer la communication stratégique, approfondir la compréhension et la confiance mutuelles et préserver les intérêts communs.
Quatrièmement, consolider la base de l'amitié entre les peuples est un moyen important pour stimuler le développement des relations entre la Chine et la RPDC, a souligné M. Xi. Les deux parties doivent améliorer, par le biais de moyens multiples, la communication et les échanges entre les peuples afin de créer une solide base de volonté populaire en vue de faire progresser les relations entre la Chine et la RPDC.
Xi Jinping a indiqué que grâce aux efforts concertés des deux parties, tous ces consensus étaient bien mis en oeuvre.

En ce qui concerne la situation de la péninsule coréenne, M. Xi a déclaré que lui et M. Kim ont échangé de manière complète des opinions et sont parvenus à d'importants consensus lors de leur première rencontre, ajoutant que M. Kim a déployé récemment des efforts actifs pour promouvoir le dialogue et apaiser la tension dans la péninsule en réalisant des progrès constructifs.

Il a indiqué que, grâce aux efforts conjoints des parties concernées, l'élan du dialogue et l'apaisement de la tension dans la péninsule ont été consolidés en suivant la direction favorable à une solution politique.

La Chine soutient l'adhésion de la RPDC à la dénucléarisation de la péninsule et soutient le dialogue et les consultations entre la RPDC et les Etats-Unis pour résoudre le dossier de la péninsule, a fait savoir M. Xi.

"La Chine est prête à continuer à travailler avec toutes les parties concernées et à jouer un rôle actif pour faire avancer de manière complète le processus de résolution pacifique du dossier péninsulaire par le dialogue, et réaliser la paix et la stabilité à long terme dans cette région", a-t-il souligné.

Saluant la vision profonde et la sagesse extraordinaire de M. Xi, M. Kim a exprimé sa gratitude vis-à-vis de la Chine pour sa contribution constante et importante à la réalisation de la dénucléarisation dans la péninsule coréenne et à la sauvegarde de la paix et de la stabilité régionales. La RPDC a adopté une position constante et claire pour réaliser la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a fait savoir M. Kim. Tant que les parties concernées renoncent à leurs politiques hostiles et lèvent les menaces sécuritaires contre la RPDC, la RPDC n'a pas besoin d'être un état nucléaire et la dénucléarisation peut être réalisée, a-t-il indiqué.

Kim a espéré que la RPDC et les Etats-Unis bâtiraient la confiance mutuelle à travers le dialogue et que les parties concernées prendraient des mesures progressives et synchronisées de manière responsable, afin de faire avancer globalement le règlement politique de la question de la péninsule coréenne et d'atteindre finalement la dénucléarisation et une paix durable sur la péninsule.

M. Kim a informé M. Xi des derniers développements et de la construction du Parti en RPDC.

M. Xi a déclaré que la 3e session plénière du 7e Comité central du PTC avait élaboré une ligne stratégique consistant à concentrer tous les efforts sur la construction économique socialiste, et annoncé la décision d'arrêter les essais nucléaires et de démanteler son terrain d'essais nucléaires dans le nord du pays, démontrant la grande importance que Kim accorde au développement de l'économie et à l'amélioration des moyens de subsistance du peuple, ainsi que sa détermination résolue à sauvegarder la paix et la stabilité de la région.

La Chine apprécie cette décision et soutient la RPDC dans son orientation stratégique vers la construction économique ainsi que les camarades de la RPDC sur la voie d'un développement adapté à leur propre situation nationale, a indiqué M. Xi.

Ding Xuexiang, membre du Bureau politique du Comité central du PCC, membre du Secrétariat du Comité central du PCC et directeur de la Direction générale du Comité central du PCC; Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du PCC et directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC; et le Conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, ont assisté aux activités concernées.

Ri Su-yong, membre du Bureau politique du Comité central du PTC, vice-président du Comité central du PTC et directeur du Département international; Kim Yong-chol, membre du Bureau politique du Comité central du PTC, vice-président du Comité central du PTC et directeur du Département du Front uni du PTC; Ri Yong-ho, membre du Bureau politique du Comité central du PTC et ministre des Affaires étrangères; et Kim Yo-jong, membre suppléante du Bureau politique du Comité central du PTC et première vice-directrice du Département de la propagande et de l'agitation, ont assisté aux activités.

Avec Chinenouvelles

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.