PRESIDENTIELLE KENYANE : Uhuru Kenyatta a-t-il cherché à corrompre le président de la Cour suprême ?

« J'ai mon salaire, ça me suffit. Ces 5 millions de dollars ne sont pas à moi. Retourne-les à l'expéditeur quel qu'il soit », a exigé le président de la Cour suprême du Kenya, David Maraga, de son banquier qui lui annonçait la « bonne nouvelle ».

Cette somme d'argent déposée sur son compte, à son insu, ne peut venir que du camp de Uhuru Kenyatta (notre photo), dans la perspective de l'élection présidentielle qui se tiendra le 17 octobre prochain.

Démarche très très maladroite qui sentirait, même, le piège contre celui qui est, désormais, surnommé « l'incorruptible » (David Maraga). Maintenant que la manœuvre (ou l'opération) a échoué, il n'est pas exclu que la vigilance ne se soit accrue pour ne laisser aucune parcelle de fraude électorale au président sortant, Uhuru Kenyatta, dont les chances de se succéder à lui-même, ne sont plus, aussi, intactes qu'auparavant. C'est, plutôt, Raila Odinga qui semble avoir le vent en poupe.

Commentaires

HANSALEVEY Adams (non vérifié)
si UHURU KENIATTA veut tricher les élections il n'a qu'aller à l'école des tricheries et vols d'élections chez le dictateur SASSOU NGUESSO, roi des corruptions de toute l'AFRIQUE et du monde entier; il a des méthodes qui permettrait à UHURU KENYATTA de resister et demeurer au pouvoir, ainsi va la vie humaine et la démocratie individualiste donc le camp des égoïstes africains.
BONGUISSA (non vérifié)
N'OUBLIEZ PAS QU4UN MEMBRE DE LA COMMISSION ELECTORALE A DEJA ETE ASSASSINE Ne pas perdre de vue qu'un membre de la Commission électorale a déjà été assassiné pendant ces élections. La fin peut justifier tous les moyens .Hélas.......

Ajouter un commentaire

4 + 8 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires