TCHAD : Déby est-il dans le collimateur des Américains ?

C'est quand même invraisemblable que le président du Tchad, Idriss Déby Itno, que ses détracteurs ont surnommé « le sultan », pour justifier le fait que tout le pays et ses ressources lui appartiennent, se fasse corrompre pour la modique somme de 2 millions de dollars (1milliard de F CFA). C'est une somme modeste. Il y a, donc, anguille sous roche dans cette affaire. Qui cherche à faire vaciller Idriss Déby Itno, depuis qu'il distille des vérités qui n'épargnent personne, pas même, ses grands amis français ? Ce temps où il suffisait qu'un média occidental diffuse une (fausse) nouvelle pour qu'elle soit relayée comme une vérité biblique en Afrique, est, désormais, révolu.

Les Occidentaux doivent cesser de salir, gratuitement, les dirigeants africains. Le président tchadien n'est pas un ami du site quotidien afriqueeducation.com. Il a même interdit la vente du bimensuel Afrique Education au Tchad depuis 2008. Il n'a jamais levé cette interdiction. Nous ne demandons même pas qu'il la lève. Il est, donc, tout sauf l'ami de notre groupe de presse. Cela dit, on refuse de croire, comme soutiennent, aujourd'hui, les Américains, qu'il s'est fait corrompre pour 2 (petits) millions de dollars. Nous répétons : Que l'Occident cesse d'insulter les dirigeants africains et de les infantiliser (même si certains d'entre eux prêtent le flanc). Qu'il regarde un peu plus près ses propres dirigeants dont les noms se retrouvent en grand nombre dans les Panama Papers et autres dossiers de ce genre, qui montrent qu'ils sont les rois de la corruption (mondiale).

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a, donc, vigoureusement, rejeté, mardi, 28 novembre, des accusations de la justice américaine, qui le soupçonne d'avoir reçu des "pots-de-vin" d'un ex-ministre sénégalais dans une affaire d'attribution de droits pétroliers au Tchad.

"Vous avez entendu que le président Déby a été corrompu par une entreprise pour deux millions de dollars. C'est vraiment rigoler!", s'est exclamé l'intéressé, dans un discours prononcé à l'occasion du 59e anniversaire de la république tchadienne. "Votre frère, votre président, est blanc comme mon habit, il n'a pas volé, il n'a pas été corrompu et il ne sera jamais corrompu".

"De toutes les entreprises ou les partenaires qui ont travaillé au Tchad, qui peut me reprocher de m'avoir donné un seul dollar ?".

"Cet acharnement obéit à un agenda caché qui vise à détruire le Tchad", a fustigé le président Déby, assurant que "le Tchad est souverain, et la souveraineté du Tchad ne se marchande pas".

Le 20 novembre, l'ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Gadio, ainsi qu'un responsable d'une ONG basée à Hong-Kong et aux Etats-Unis, ont été inculpés, accusés d'avoir corrompu, pendant plusieurs années, des hauts responsables du Tchad et d'Ouganda, afin d'obtenir des avantages pour une entreprise pétrolière chinoise.

En échange d'un pot-de-vin de deux millions de dollars, le président du Tchad aurait offert à l'entreprise pétrolière chinoise des droits pétroliers dans le pays sans passer par un appel d'offres international. L'ancien ministre sénégalais aurait joué un rôle central dans cette affaire.

Le gouvernement tchadien a, déjà, dénoncé des "affabulations" et un "acharnement" contre le président Déby.

Dimanche, quelques centaines de personnes avaient manifesté à N'Djamena, à l'initiative d'une coalition d'associations se disant membres de la "société civile", pour dénoncer "l'ingérence des USA" et aux cris de "ambassadeur des USA dégage!".

Commentaires

JDM (non vérifié)
L'équation est très complexe, on a vu aucunement un corrompu faire le mea culpa sur l'ignominie, en Espagne par exemple, tous les politiques dont les noms on été cités sur les Panama pepers ou les paradise pepers ont tous refusé en bloc d'être les véritables bénéficiaires des ces comptes dans les paradis fiscaux, après vérification d'équipes d'investigation, Il s'avère qu'ils en sont les bénéficiaires , au Congo, les politiques sont des champions du pillage, pourtant aucun n'a déclaré être pillard.

Ajouter un commentaire

3 + 0 =
By submitting this form, you accept the Mollom privacy policy.

Les plus populaires