Politique

Le congrès du PDGE (Parti démocratique de Guinée équatoriale) se tient depuis, mardi, 10 novembre, à Malabo. Principale annonce : la désignation de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo comme candidat du parti à la présidentielle de 2016.

« Qui va doucement va sûrement ». Le président, Muhammadu Buhari, a mis plus de 5 mois pour nommer son gouvernement. Le travail va, effectivement, commencer.

Le ministre britannique des Affaires étrangères met en cause beaucoup de dysfonctionnements qui relèvent de l'amateurisme.

L'Autorité nationale des élections (ANE) vient de fixer la date des élections : le 13 décembre 2015 pour le référendum constitutionnel, le 27 décembre pour le premier tour de la présidentielle et des législatives et le 31 janvier 2016 pour le deuxième tour.

Dix-neuf personnalités ont adressé une lettre publique au président, Abdelaziz Bouteflika, vendredi, 7 novembre, demandant à le rencontrer, car convaincues que c'est d'autres qui prenaient des décisions à sa place. Bouteflika répond via Sellal qu'il dirige le pays.

Pas de référence à la religion et à l'ethnie, sinon, on reçoit les foudres des gardiens de l'orthodoxie électorale, à savoir, le Conseil national de transition, le Balai citoyen, et d'autres.

La fièvre Ebola n'est plus qu'un triste souvenir en Sierra Leone, vient d'annoncer, officiellement, l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Blaise Célestin Ndihokubwayo, journaliste de 30 ans, est détenu par la police politique de Pierre Nkurunziza, qui lui reproche de continuer de faire son travail de journaliste alors que le pouvoir a fermé sa radio.

L'Après-Bouteflika arrive à grands pas. Pour ne pas être en retard d'une génération, dix-neuf personnalités ont écrit au président de la République pour être reçues par lui, et se convaincre que c'est bien lui qui dirige l'Algérie.

Denis Sassou Nguesso obtient tout avec l'argent du pétrole congolais. Comme il dit lui-même, il connaît le point faible de ses amis français : l'argent. Il les tient par là.

Le Balai Citoyen s'organise pour accompagner le vote et le dépouillement de façon à ce que tout se passe dans la plus grande transparence.

Pierre Nkurunziza a joué et est en train de perdre la partie. Son 3e mandat ne marche pas. A lui de savoir tirer les conséquences, pendant qu'il est encore temps, s'il veut éviter la Cour pénale internationale.

Le déjeuner offert par François Hollande, se déroulera le 10 novembre à Paris et regroupera les chefs d'Etat africains impliqués dans les problèmes de climat. Sassou Nguesso ne sera pas présent bien que porte parole de l'Afrique à cette conférence.

Mieux vaut tard que jamais. L'IDC et le FROCAD viennent de fumer le calumet de la paix. D'autre part, le professeur, Abdoulaye Bathily, devrait rencontrer l'opposition, jeudi, à Brazzaville. Le processus repart.

Les doutes persistent sur les causes du crash bien que l'Etat islamique (EI), qui en fait un sujet de propagande de l'organisation, affirme que cet attentat est son œuvre. Le Caire et Moscou démentent.

Fin stratège qui n'hésite pas à utiliser l'argent du pétrole pour corrompre jusqu'aux dirigeants occidentaux, afin de les mettre sous son influence, Denis Sassou Nguesso rumine sa première défaite post-référendum.

Le président de l'Ouganda, Yoweri Museveni, va tenter de se succéder à lui-même, pendant l'élection présidentielle de février 2016. Il se présentera au suffrage universel pour la cinquième fois.

Le président, Alassane Ouattara, a prêté serment, ce mardi, 3 novembre, pour entamer son deuxième mandat, devant ses homologues du Sénégal et du Bénin, venus partager sa joie.

Alors que le président, Béji Caïd Essebsi (BCE) est, encore, en fonction et se porte, plutôt, bien, sur le plan de la santé, malgré ses 88 ans, sa succession fait rage, dans son parti, Nidaa Tounes, où chacun se voit, déjà, calife à la place du calife.

Barack Obama envoie une délégation de haut niveau, à Abidjan, pour assister à l'investiture du président démocratiquement élu de Côte d'Ivoire, le docteur, Alassane Ouattara.