AFFAIRE DES 46 MERCENAIRES IVOIRIENS : Sud-Africains et Sierra-Léonais parmi les « mercenaires ivoiriens »

Aux dernières Assemblées Générales des Nations-Unies, Antonio Guterres, patron des lieux, a déclaré urbi et orbi que les 46 mercenaires ivoiriens détenus à Bamako par le pouvoir des colonels, ne l’étaient point. Avant de demander leur libération immédiate. Pour lui répondre, le gouvernement malien, a fait venir 4 des 46 membres de ces personnes détenues afin qu’elles soient interrogées par une délégation de la CEDEAO. Il s’est avéré que sur les 4 « soldats ivoiriens » interrogés, deux sont des mercenaires sud-africains et deux sont des mercenaires sierra-léonais. De quoi irriter le président ivoirien, Alassane Ouattara, dont l’ancienne spécialité en Côte d’Ivoire, est faiseur de coup d’état. Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo en savent quelque chose. Ayant pris cette nouvelle, le président sierra-léonais, Julius Maada Bio, a, immédiatement, pris langue avec son homologue malien, le colonel, Assimi Goïta, pour lui dire de vive voix, le 30 septembre, à Bamako, qu’il n’y était pour rien, dans cette opération des 46 mercenaires qui comprend ses compatriotes. On pensait qu’avec l’âge, Ouattara avait laissé tomber les coups d’état dont il est un grand spécialiste. Que non ! Il excelle toujours dans la déstabilisation des Etats.

Cookie settings
Cookies are used on this website. These are needed for the operation of the website or help us to improve the website.
Allow all cookies
Save selection
Individual settings
Individual settings
This is an overview of all cookies used on the website. You have the option to make individual cookie settings. Give your consent to individual cookies or entire groups. Essential cookies cannot be disabled.
Save
Cancel
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Show cookies
×
×

Panier