MALI : Les Etats-Unis demandent la levée des sanctions de la CEDEAO qui frappent le pays

Coup de tonnerre dans le ciel très chaud de Bamako. En fin de séjour, l’ambassadeur des Etats-Unis, Dennis B. Hankins, a organisé, jeudi, 30 juin, soir, une grande réception à l’ambassade où le tout Bamako politique et diplomatique était convié. On comptait pas moins de douze ministres à cette cérémonie fort courue. Chose notable : l’ambassadeur de la Russie n’y était pas. Dans son discours de circonstance, Dennis B. Hankins a élevé le ton pour demander la levée de toutes les sanctions qui frappent actuellement le Mali. Cet appel a été fait avec fermeté. La CEDEAO et ceux des présidents qui soutiennent ces sanctions, à savoir, l’Ivoirien Alassane Ouattara et le Nigerien, Mohamed Bazoum, doivent donc savoir que le camp de ceux qui militent pour la levée de celles-ci vient d’avoir le renfort des Etats-Unis d’Amérique. A deux jours du Sommet de la CEDEAO prévu le 3 juillet, c’est une première victoire diplomatique pour le ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop.

Cookie settings
Cookies are used on this website. These are needed for the operation of the website or help us to improve the website.
Allow all cookies
Save selection
Individual settings
Individual settings
This is an overview of all cookies used on the website. You have the option to make individual cookie settings. Give your consent to individual cookies or entire groups. Essential cookies cannot be disabled.
Save
Cancel
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Show cookies
×
×

Panier