MAROC : Vahid Halilhodzic limogé de son poste de sélectionneur des Lions de l’Atlas

Le Franco-Bosniaque n’en faisait qu’à sa tête. C’est ainsi par exemple qu’il refusait de convoquer Hakim Ziyesh de Chelsea pour des problèmes d’égo alors que la Fédération royale de football le lui demandait expressément. Conséquence, nommé en 2019 à la surprise générale alors que le Maroc compte de bons techniciens qui ne demandent qu’à être utilisés comme c’est le cas au Sénégal, au Cameroun, deux pays qui iront au Qatar avec les sélectionneurs nationaux, il arrête son expérience marocaine à 4 mois de la coupe du monde. S’il est tout de même considéré comme un bon entraîneur, il n’avait pas dépassé le quart de finale à la dernière CAN organisée au Cameroun, un échec qui lui pendait à la gorge. Il pourrait (le conditionnel est de rigueur) être remplacé par une équipe de techniciens locaux, ce qui serait une excellente chose pour le football marocain.

Cookie settings
Cookies are used on this website. These are needed for the operation of the website or help us to improve the website.
Allow all cookies
Save selection
Individual settings
Individual settings
This is an overview of all cookies used on the website. You have the option to make individual cookie settings. Give your consent to individual cookies or entire groups. Essential cookies cannot be disabled.
Save
Cancel
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Show cookies
×
×

Panier