TUNISIE : L’auteur de la nouvelle Constitution désavoue le texte publié par la présidence dans le Journal officiel

Le professeur, Sadok Belaïd, chef de la Commission nationale consultative pour une nouvelle République, chargée par le président, Kaïs Saïed, de rédiger une nouvelle Constitution, lui avait remis son projet le 20 juin. Mais, dans une lettre publiée par le journal, Assabah, le juriste se dissocie totalement du texte rendu public jeudi par le chef de l’Etat, qui s’était arrogé les pleins pouvoirs, il y a près d’un an, en limogeant le gouvernement et en suspendant le Parlement dominé par le parti islamo-conservateur Ennahda, sa bête noire. Le projet publié au Journal officiel « n’appartient en rien à celui que nous avons élaboré et présenté au président », a dit Sadok Belaïd. Le désaveu est d’autant plus cinglant qu’il émane d’un juriste respecté, proche du président, et qu’il donne du crédit aux accusations de l’opposition selon lesquelles le projet de Constitution consacre un pouvoir autoritaire aux mains d’un seul homme.

Cookie settings
Cookies are used on this website. These are needed for the operation of the website or help us to improve the website.
Allow all cookies
Save selection
Individual settings
Individual settings
This is an overview of all cookies used on the website. You have the option to make individual cookie settings. Give your consent to individual cookies or entire groups. Essential cookies cannot be disabled.
Save
Cancel
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Show cookies
×
×

Panier