Education

Personne n'a perdu la face. L'honneur de chacun est sauf. En flèche dans la négociation, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a vite pris les choses en main, en rencontrant, personnellement, la direction de l'Union des scolaires nigériens (USN), ce qui a permis d'aboutir à une solution assez rapidement.

Une "journée de colère", accompagnée d'un appel à une grève générale, a été décrétée, ce vendredi, 14 avril, par le syndicat estudiantin, UGET, afin de dénoncer des "violences policières" survenues, mardi, 11 avril, lors d'une manifestation étudiante, à Tunis.

Le gouvernement nigérien a décidé, lundi, 10 avril, de la fermeture "jusqu'à nouvel ordre" du campus de l'Université Abdou Moumouni de Niamey, après de violentes manifestations des étudiants dans les rues de la capitale. L'Union des scolaires nigériens (USN) qui est, en grande partie, à l'origine de la tenue de la Conférence nationale souveraine au Niger et de l'instauration de la transition, puis, de la démocratie, pour avoir payé un lourd tribut, notamment, lors des événements du Pont Kennedy, est, encore, en première ligne. Près de trente ans après la confrontation avec les forces de défense et de sécurité, l'USN est, à nouveau, au front. Preuve que la situation de ses membres n'a pas, réellement, changé.

Le gouvernement burundais a décidé de fermer 44 écoles fondamentales (ECOFO ; 7ème-9ème) privées pour avoir obtenu "moins de 20%" de résultats aux évaluations nationales de l'année scolaire 2015-2016. Après avoir réduit le budget du ministère de l'Education nationale de deux tiers par rapport à celui de l'année dernière, il s'agit d'une fuite en avant du pouvoir de Pierre Nkurunziza car sa décision ne résout aucun problème, pire, elle ne peut faire du mal qu'aux populations les plus démunies qui scolarisaient leurs enfants dans cet ordre d'enseignement.

La récente décision de Pierre Nkurunziza portant introduction d'un nouveau système d'octroi des bourses d'études et de stages dans l'enseignement supérieur au Burundi, ne passe pas du tout au sein de la communauté estudiantine. Celle-ci vient de lui lancer un ultimatum pour qu'il la retire au plus vite, sinon, elle paralyse l'université.

Six mois après sa levée de fonds, NOMAD EDUCATION, leader de l'éducation mobile francophone, lance ses quatre premières applications mobiles à destination des futurs bacheliers et étudiants du continent africain.

Le président camerounais, Paul Biya, en visite d'Etat, en Italie, a été reçu, mercredi, 22 mars, à l'Université de Rome Tor Vergata, par la Conférence des recteurs des universités italiennes (CRUI). A cette occasion, il s'est fait décerner la Médaille d'Or de cette Conférence pour saluer sa politique dans le domaine de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Où en est l'éducation de la jeune fille en Afrique du Sud, pays où Jacob Zuma, le chef de l'Etat, avec ses trois épouses et ses cinq maîtresses officielles, donne le plus mauvais exemple à la jeunesse ? La fréquence élevée de grossesses des étudiantes en Afrique du Sud est devenue un problème social, systémique et budgétaire majeur. C'est une déclaration de la ministre de l'Education fondamentale, Angie Motshekga, qui évite, tout de même, de mettre le doigt dans la plaie. En critiquant l'attitude (machiste) du chef de l'Etat à l'endroit de la femme.

Quinze jeunes chercheuses exceptionnelles, sélectionnées parmi plus de 250 candidates dans le cadre de la 19e édition du Prix L'Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science, vont recevoir la bourse des Jeunes talents prometteurs internationaux. Deux Africaines font partie des 15 heureuses élues.

Le candidat de La France insoumise propose de doubler le budget de l'enseignement supérieur durant son quinquennat et d'allouer une «allocation d'autonomie de 800 euros par mois» aux étudiants. Dans les facs, on jubile à l'idée que l'université française devienne, totalement, gratuite. Et ce dès la rentrée 2017.

Pour la première fois, depuis l'indépendance du pays en 1962, l'Université du Burundi va se doter d'une école doctorale pour permettre aux étudiants nationaux de ne plus s'expatrier, automatiquement, pour faire leurs thèses de doctorat.

Pays où la dictature s'effectue à ciel ouvert, l'Erythrée a réussi, aussi, l'exploit de promulguer une loi qui impose la polygamie à chaque Erythréen. Pour l'équilibre et le bien-être de la femme. En cas de non respect de cette loi, la sanction est plus que lourde, fatale.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est entré en guerre contre son ennemi juré et célèbre prédicateur, Fethullah Gülen, notamment, en Afrique. Son offensive porte les fruits en Angola où une école du prédicateur vient d'être fermée.

Deux nouveaux cas de zika ont été diagnostiqués en Angola, a annoncé, jeudi, 2 février, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), confirmant la présence de ce virus transmis par le moustique et très dangereux pour la santé de l'homme.

Un projet de connectivité destiné à 200 écoles sur toute l'étendue du territoire national a été lancé, jeudi, 12 janvier, par le président guinéen, Alpha Condé, en présence de certains partenaires au développement.

Pierre Nkurunziza est en train de mettre le Burundi en lambeaux. Un seul chiffre : celui du secteur de l'Education dont le budget a été divisé par trois, en 2017, par rapport à 2016. Il n'y a plus d'argent dans les caisses de l'Etat.

Des établissements scolaires, en Ouganda, sont parvenus à réduire l'absentéisme scolaire des filles atteignant la puberté grâce à des cours d'éducation sexuelle ou en leur fournissant des serviettes hygiéniques, voire, les deux, révèle une étude britannique publiée, mercredi, 21 décembre, aux Etats-Unis.

L'enfant Jésus dont on fête la venue au monde ce jour est celui qui a sauvé le monde de ses péchés.

Le Togo a de la suite dans les idées. Il ne suffit pas de participer aux grands Sommets sur l'environnement du genre COP 21 à Paris ou COP 22 à Marrakech. Encore faudrait-il mettre en pratique ce qui se dit pendant ces grandes rencontres. C'est le credo du gouvernement en cherchant à inscrire l'environnement dans les programmes scolaires.

Un vaccin d'origine canadienne contre Ebola, qui a fait plus de 11.000 morts en Afrique de l'Ouest, est efficace "jusqu'à 100%" contre ce virus mortel, annonce ce vendredi, 23 décembre, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). L'Afrique peut pousser un Ouf de soulagement.